Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
12/06/2008 - 11:24

Nouvel appel de la CGT au blocage des ports les 17-18 juin


Ces actions coïncideront avec l'appel à la mobilisation de la CGT, la CFDT et Sud pour la défense des 35 heures, le 17 juin.



La CGT appelle à un nouveau blocage général et coordonné des ports autonomes de commerce français les 17 et 18 juin pour protester contre le projet de privatisation des activités de manutention.

"A l'approche de la présentation du projet de réforme portuaire devant l'Assemblée nationale, les travailleurs portuaires réaffirment leur opposition totale au projet de loi qui servira plus des intérêts capitalistes de quelques monopoles, qu'une vraie relance des ports", déclare la Fédération nationale des ports et docks CGT dans un communiqué.

La CGT, déjà à l'origine de plusieurs actions similaires en avril, estime ne pas avoir été entendue. "Aucune garantie sérieuse, formelle et durable n'existe dans le projet de loi sur l'emploi et les statuts sociaux des agents", dit le syndicat.

Des actions locales se poursuivent actuellement chaque jour, comme à Marseille, où le port était bloqué jeudi, une action qui devait se poursuivre vendredi.

Les sept ports autonomes français emploient 31.700 personnes et leur activité génère 120.000 emplois indirects, selon le gouvernement.

Le projet, qui vise à transférer au privé les emplois des personnels de "l'outillage", grutiers et portiqueurs qui chargent et déchargent les navires, est présenté comme un moyen de dynamiser l'activité des ports et donc de créer des emplois.

La part des ports français dans le marché européen décline, selon les chiffres publiés par le gouvernement. Entre 1989 et 2006, la part de marché des ports français en Europe est passée de 17,8% à 13,9%, selon le gouvernement. Un plan d'investissement de 2,69 milliards d'euros est annoncé pour accompagner la réforme d'ici 2013, dont 445 millions pour l'Etat.

Les syndicats estiment que les employés seront les victimes de ce projet en perdant les avantages liés à leur statut actuel d'employés rattachés aux ports. Le gouvernement répond qu'il laisse aux partenaires sociaux le soin de négocier un accord-cadre sur le sujet d'ici octobre.

Source: news.yahoo.com

Y.K/SourcesWeb








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK