Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
27/06/2007 - 12:53

ONUDC : la consommation de drogues se stabilise

Alors qu'il y a quelques années, le monde semblait se diriger vers une épidémie d'abus de drogues, de plus en plus d'éléments portent à croire que le problème est sur le point d'être maîtrisé, a déclaré aujourd'hui le Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime -ONUDC-, même si l'Afghanistan continue d'accroître sa production d'opium.



ONUDC : la consommation de drogues se stabilise
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes

"Des données récentes indiquent que l'emballement de la toxicomanie s'est calmé", a dit Antonio Maria Costa dans un communiqué publié à l'occasion de la publication, par l'ONUDC, de l'édition 2007 du Rapport mondial sur les drogues .

Il ressort de ce rapport que les marchés mondiaux des drogues illicites sont pour l'essentiel demeurés stables en 2005-2006. "Pour toutes les drogues ou presque (cocaïne, héroïne, cannabis et amphétamines), on note des signes de stabilité générale, qu'il s'agisse de production, de trafic ou de consommation", a indiqué M. Costa.

La culture de la coca est toujours en déclin dans les Andes, et la consommation mondiale de cocaïne s'est stabilisée, même si la réduction enregistrée aux États-Unis est contrebalancée par des augmentations préoccupantes en Europe.

Le marché des stimulants de type amphétamine comme l'"Ecstasy" a également été contenu, puisque les niveaux de production et d'abus sont restés inchangés dans beaucoup de pays.

Pour la première fois depuis des dizaines d'années, les statistiques mondiales ne révèlent pas d'augmentation de la production et de la consommation mondiales de cannabis. "Le nombre très important de fumeurs d'herbe qui demandent à recevoir un traitement montre que le cannabis à forte teneur en THC, aux effets plus puissants, ne fait pas simplement planer, mais rend aussi malade", a dit le Directeur exécutif de l'ONUDC.

S'il y a de plus en plus de signes qui donnent à penser que l'offre et la demande sont toutes deux stables d'une manière générale et que l'on s'emploie davantage à réduire les dégâts provoqués par les drogues, il n'en reste pas moins que la situation pourrait facilement se détériorer de nouveau.

La production d'opium en Afghanistan demeure un problème majeur: les cultures ont progressé de manière spectaculaire en 2006, au point de neutraliser les succès remarquables obtenus dans l'élimination d'autres sources d'approvisionnement, en particulier en Asie du Sud Est. Selon le responsable de la lutte contre la drogue à l'ONU, "en Afghanistan, l'opium est une question de sécurité plutôt qu'une question de drogue".

"La province de Helmand, gravement menacée par l'insurrection, est en passe de devenir la première source d'approvisionnement en drogue du monde; les cultures illicites y sont plus importantes que dans tout le reste du pays, et même que dans des pays comme le Myanmar, voire la Colombie", a-t-il ajouté.

"Si l'on pouvait opérer avec succès le cancer de la drogue et de l'insurrection dont souffre la province, le monde serait débarrassé de la plus dangereuse source du plus dangereux stupéfiant et cela contribuerait pour beaucoup à rétablir la sécurité dans la région."

À l'échelle mondiale, la coordination de l'action de détection et de répression a permis d'augmenter le volume de drogues saisies. Plus de 45 % de la cocaïne produite dans le monde est maintenant interceptée (ce qui représente une augmentation de 24 % par rapport à 1999), ainsi que plus d'un quart de l'héroïne (contre 15 % en 1999).

Les trafiquants recherchent de nouveaux itinéraires, via l'Afrique par exemple. "L'Afrique est la cible des trafiquants de cocaïne qui viennent de l'ouest (Colombie) et des trafiquants d'héroïne qui viennent de l'est (Afghanistan)", a déclaré M. Costa.

Il s'avère difficile de saisir du cannabis ou des stimulants de type amphétamine car la chaîne d'approvisionnement est courte. "Les services de police devraient s'employer à repérer les laboratoires de fabrication de drogues et les cultures de cannabis en intérieur, même au milieu des villes riches", a rappelé M. Costa.

M. Costa a instamment invité le monde à avoir un nouveau regard sur le problème de la drogue et à consacrer autant d'efforts à préserver la santé des populations qu'à détruire les cultures illicites et démanteler les réseaux criminels. C'est une responsabilité partagée, sur les plans tant international - entre pays producteurs et consommateurs - que régional - entre pays voisins - et national - entre les différents secteurs de la société.

H.V/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo