Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
14/01/2011 - 18:01

Obama plébiscité après son discours sur la tuerie de Tucson et news Amériques

Obama plébiscité après son discours sur la tuerie de Tucson - Les Etats-Unis préoccupés par la technologie militaire chinoise - Barack Obama s'entretiendra vendredi avec son homologue pakistanais - Le bilan des intempéries au Brésil dépasse les 500 morts



Obama plébiscité après son discours sur la tuerie de Tucson et news Amériques
Obama plébiscité après son discours sur la tuerie de Tucson
En se rendant à Tucson, dans l'Arizona, quatre jours après la fusillade meurtrière du 8 janvier qui a choqué les Américains, Barack Obama a prononcé un discours consolateur qui a fait forte impression, et qui pourrait faire remonter sensiblement sa cote de popularité. Même certains de ses détracteurs républicains les plus virulents ont salué son intervention de mercredi, la qualifiant de "sensationnelle" et de "remarquable". Si les compliments de ses adversaires ne devraient pas durer, son discours, qui n'avait rien de politique et a parfois plutôt pris des allures de sermon, pourrait renforcer la stature d'homme d'Etat du chef de la Maison Blanche, au moment où il doit traiter avec des républicains désormais en charge de la Chambre des représentants. A Tucson, le président américain a parlé avec passion et douceur des six personnes tuées, parmi lesquelles un juge fédéral et une fillette de neuf ans, et des 14 autres blessées dans l'attaque qui visait la députée démocrate Gabrielle Giffords lors d'un rassemblement politique. Celle-ci, grièvement blessée à la tête, se trouve toujours dans un état critique. La cote de popularité de Barack Obama était déjà en hausse depuis ce qu'il a qualifié lui-même de "lourde défaite" lors des élections législatives en novembre, et la tragédie survenue dans l'Arizona pourrait constituer un tournant pour le président américain à mi-mandat. (AP)

Les Etats-Unis préoccupés par la technologie militaire chinoise
Les progrès de la Chine dans le domaine de la technologie numérique à usage militaire, notamment contre les satellites, pourraient menacer les capacités d'opération de l'armée américaine dans le Pacifique, a déclaré vendredi Robert Gates. Quelques jours seulement après des entretiens en Chine destinés à renforcer les liens militaires entre les deux pays, le secrétaire américain à la Défense a une nouvelle fois exprimé ses inquiétudes quant au développement de l'Armée populaire de libération. Cette dernière vient de procéder à ses premiers essais en vol d'un avion furtif. La Chine envisage également de se doter de porte-avions, de missiles antisatellites et d'autres systèmes perfectionnés qui suscitent l'inquiétude d'autres pays de la région mais aussi des Etats-Unis, la principale puissance militaire dans le Pacifique. "Les interrogations au sujet des intentions (de la Chine) et de son programme opaque de modernisation militaire sont sources d'inquiétude chez ses voisins", a dit Robert Gates lors d'une rencontre avec des étudiants à Tokyo. Ce discours visait plus généralement à souligner l'importance des liens unissant en matière de défense les Etats-Unis et le Japon, où environ 49.000 militaires américains sont stationnés. (Reuters)

Barack Obama s'entretiendra vendredi avec son homologue pakistanais
Le président américain Barack Obama s'entretiendra vendredi avec son homologue pakistanais Asif Ali Zardari, lors de sa visite à Washington pour les obsèques de Richard Holbrooke, a annoncé jeudi la Maison Blanche. Le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs a précisé que les deux chefs d'Etat évoqueraient plusieurs dossiers, notamment les réformes économique, la démocratie et le contre-terrorisme. La rencontre de vendredi intervient alors que les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan se sont tendues, Washington exigeant d'Islamabad qu'il accentue sa lutte contre les talibans pakistanais. (AP)

Le bilan des intempéries au Brésil dépasse les 500 morts
Les inondations et les glissements de terrain survenus près de Rio de Janeiro au Brésil ont fait plus de 500 morts et ce bilan risque de s'alourdir car les secouristes n'ont pas encore atteint tous les secteurs touchés. Des torrents d'eau et de boue provoqués par des pluies diluviennes ont semé la dévastation dans la région montagneuse de Serrana, à une centaine de kilomètres au nord de Rio de Janeiro. Des maisons ont été emportées, des routes détruites et des familles entières ensevelies dans leur sommeil. Il s'agit de la catastrophe naturelle la plus meurtrière au Brésil depuis quarante ans. La police militaire a été déployée dans la région pour maintenir l'ordre après des informations faisant état de pillages dans des maisons et magasins abandonnés. Les intempéries dans la région ont fait jusqu'ici 532 morts, dont 226 dans la seule ville de Teresopolis, et plus de 13.500 sans-abri. "Ce bilan va s'alourdir car il y a encore pas mal de gens ensevelis", a dit Rubens Placido, un pompier de la ville de Nova Friburgo, où on dénombre 246 morts, ajoutant que la pluie persistante compliquait les efforts des secours. Les services météorologiques ne prévoient pas d'amélioration avant le début de la semaine prochaine. Les inondations n'ont pas affecté les principales productions exportées par le Brésil - soja, sucre de canne, oranges et café - mais ont probablement déjà causé des milliards de dollars de dégâts. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo