Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
20/12/2011 - 20:23

Opération poisse sans frontière

Opération poisse sans frontière - Foot ripou sans frontières - RDC: Kabila investi pour un deuxième mandat - Égypte: Pourquoi y a-t-il de nouveaux affrontements entre la rue et le pouvoir militaire?



Opération poisse sans frontière
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Foot ripou sans frontières
Alors que le scandale des matchs truqués s'élargit en Italie, les enquêteurs ont découvert que le cerveau de l'organisation était à Singapour. Incorrigible Cristiano Doni. Déjà inculpé en juillet dernier pour le scandale des matchs de football truqués, suspendu des terrains par la justice sportive pour trois saisons, l'ancien avant-centre de la Squadra Azzura a été arrêté lundi matin à l'aube, car il tentait de détruire les preuves de sa corruption. Seize autres joueurs, dirigeants ou préparateurs sportifs ont également été incarcérés lundi dans le cadre de la même affaire. L'arrestation de Doni est la suite du rocambolesque match Crémone-Pagani du 14 novembre 2010. Trois joueurs de Crémone s'étaient endormis dès la fin du match sur la table du masseur. L'enquête avait alors démontré que la moitié de l'équipe avait absorbé un puissant somnifère versé dans les gourdes des joueurs par Marco Paolini, le propre gardien remplaçant de Crémone. Paolini n'était qu'un rouage d'une organisation d'une quarantaine de personnes, dont les internationaux Cristiano Doni et Beppe Signori, qui ont truqué 37 matchs, de série A et B, en 2 saisons et amassé des millions d'euros grâce aux paris sportifs.(lepoint.fr) Y compris dans le sport, les Italiens sont réputés pour ne rien faire comme les autres, ils se sont fait attraper.

RDC: Kabila investi pour un deuxième mandat
Le scrutin congolais a été marqué par de nombreuses irrégularités dénoncées par des observateurs nationaux et internationaux, et plusieurs pays. Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a prêté serment mardi à Kinshasa après sa réélection pour un deuxième quinquennat contestée par son principal opposant, Etienne Tshisekedi. Seul le président zimbabwéen Robert Mugabe, parmi les chefs d'Etat invités, s'était déplacé pour la cérémonie d'investiture de Kabila. Le chef de l'Etat a prêté serment devant la Cour suprême de justice (CSJ) qui a confirmé en audience publique son arrêt du 16 décembre proclamant sa victoire avec 48,95% des suffrages, devant dix autres candidats, dont l'opposant Etienne Tshisekedi (32,33%), 79 ans, arrivé deuxième. Celui-ci a dès le début rejeté les résultats du scrutin du 28 novembre, s'est proclamé "président élu" et a annoncé qu'il voulait prêter serment "devant le peuple" vendredi au stade de Martyrs de Kinshasa.(l'express.fr) Est-ce un président élu par défaut, ou est-ce le président désiré par la cour suprême de justice congolaise?

Égypte: Pourquoi y a-t-il de nouveaux affrontements entre la rue et le pouvoir militaire?
Que se passe-t-il en Egypte? Depuis vendredi, militaires et manifestants hostiles au pouvoir s'affrontent sur la place Tahrir, au Caire, épicentre du soulèvement ayant abouti au renversement d'Hosni Moubarak, le 11 février dernier. Les militaires ont attaqué pour les déloger les manifestants qui campaient devant le siège du gouvernement depuis trois semaines pour protester contre la nomination par les militaires de Kamal El Ganzouri comme Premier ministre, début décembre. Fin novembre déjà, des centaines de milliers d'Egyptiens avaient afflué place Tahrir pour réclamer le départ immédiat du Conseil militaire. Le gouvernement intérimaire avait alors présenté sa démission et avait été remplacé alors que la date de l'élection présidentielle avait elle été avancée. Pourquoi les manifestants sont-ils de retour sur la place Tahrir? Les manifestants demandent toujours la démission du Conseil militaire qui gouverne l'Egypte depuis la chute d'Hosni Moubarak. Une partie de la population soupçonne en effet l'armée de profiter de son rôle à la tête du processus de transition pour tenter de conserver le pouvoir.(20minutes.fr) Que se passe-t-il en Egypte? Pourquoi le peuple s'acharne autant à détruire toute tentative de structuration de l'Etat. Pour moi, c'est un aimant à force occidentale.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo