Sommaire
France
03/03/2008 - 19:37

Ouverture d'une information judiciaire mardi suite à l'accident de télécabine


Les trois passagers qui se trouvaient à bord de la benne au moment de l'accident et placés ensuite en garde à vue ont été remis en liberté lundi après-midi. "Il n'ont pas commis de faute d'une gravité méritant une réponse judiciaire forte", a précisé M. Belin à l'Associated Press, avant d'ajouter que "leurs éventuelles présentations et mises en examen devraient être décidées ultérieurement".



Le parquet de Bonneville (Haute-Savoie) va ouvrir mardi après-midi une information judiciaire contre X pour "homicide involontaire" à la suite de la chute mortelle samedi d'un passager de la télécabine de Planpraz à Chamonix, a indiqué lundi soir le procureur Michel Belin.

Lors d'une reconstitution menée lundi matin dans la télécabine par les gendarmes chargés de l'enquête, les vitres de deux autres bennes, identiques à celle dans laquelle s'est produit l'accident, ont cédé sous la seule pression exercée par un gendarme, a révélé M. Belin. Pour lui, "ce test interroge sur la solidité du matériel, étant entendu qu'on n'a pas à s'appuyer sur le Plexiglas".

Il a précisé qu'il s'agissait juste d'un test et que "seules les expertises pourront dire si les cabines présentent ou non des défauts". "La responsabilité du fabricant et de l'exploitant concernant la solidité du matériel n'est pas exclue, même si l'accident revêt un caractère exceptionnel", a ajouté le procureur.

Cette reconstitution présentée comme une mise en situation s'est déroulée en présence des trois amis de la victime originaire d'Amiens (Somme), dans le cadre de l'enquête en flagrance.

Selon le procureur de Bonneville, les auditions des trois hommes -tous amis d'enfance de la victime- a permis d'exclure toute dispute ou querelle dans le groupe. "C'est un amusement imbécile qui a malheureusement mal tourné", a expliqué M. Belin.

Selon une source proche de l'enquête, les trois amis de la victime, qui redescendaient dans la vallée après un repas alcoolisé dans un restaurant du domaine skiable du Brévent, ont reconnu lors de leurs auditions s'être livré à des chamailleries bon enfant et être euphoriques. Deux d'entre eux, dont la victime, étaient appuyés contre la vitre opposée à la porte d'embarquement au lieu d'être assis normalement. La vitre aurait alors brutalement cédé, entraînant la victime dans sa chute ainsi que son compagnon. Ce dernier a été rattrapé in extremis par les pieds par son frère. Le quatrième homme qui a assisté à la scène n'est pas intervenu.

L'accident s'est produit alors que la benne No50 à bord de laquelle avait pris place le quatuor se trouvait aux environs des deux tiers du parcours, entre les pylônes 5 et 6. L'alerte a été donnée lors de l'arrivée de la benne à la gare inférieure. Rapidement sur place, les sauveteurs n'ont pu que constater le décès du skieur, victime d'une chute d'une vingtaine de mètres.

Le service de télécabine de Planpraz, qui relie Chamonix au domaine skiable du Brévent, face au Mont-Blanc, comporte des bennes de six passagers mises en service en 1992. Il transporte environ 450.000 passagers par an sur un dénivelé de 905 mètres. Cette installation doit être modernisée pour Noël prochain.

yahoo.com


Y. K







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces