Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
18/04/2011 - 11:28

PSA mise gros sur la Chine et autres news

La France s'engage à réduire son déficit à 3% en 2013 - Pièces Hercule : l'affaire en or de la Monnaie de Paris - PSA mise gros sur la Chine - Le banquier central grec écarte une restructuration de la dette.



PSA mise gros sur la Chine et autres news
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La France s'engage à réduire son déficit à 3% en 2013
La France s'engage à revenir à la limite de 3% de déficit public en 2013 quelle que soit la conjoncture économique, dans son programme de stabilité pour 2011-2014 obtenu lundi par Reuters. Le document, qui sera examiné au Parlement français puis par la Commission et les ministres européens des Finances, prévoit une légère accélération de la croissance à 2,25% en 2012 puis 2,5% en moyenne sur 2013-2014, après 2,0% cette année. La prévision pour 2012 est ainsi légèrement abaissée par rapport au 2,5% prévu auparavant, comme l'a récemment dit la ministre des Finances Christine Lagarde au quotidien Les Echos. Le programme de stabilité prévoit une légère amélioration du déficit public cette année à 5,7% du PIB contre 6,0% prévu auparavant, et confirme l'objectif d'atteindre 4,6% en 2012, 3,0% en 2013 et 2,0% en 2014. La France retrouverait ainsi en 2013 la limite de 3% fixée par le Pacte de stabilité et de croissance européen, pour la première fois depuis 2007, année du déclenchement de la crise financière. La dette publique continuerait de progresser pour atteindre 84,6% du PIB en 2011 et 86,0% en 2012 avant de refluer à 85,6% en 2013 et 84,1% en 2014, très loin du seuil de 60% fixée par le Pacte européen. "Le gouvernement est déterminé à poursuivre sa politique de consolidation des finances publiques afin de ramener le déficit public à 3% du PIB à l'horizon 2013, quelle que soit la conjoncture", lit-on dans le programme de stabilité.(reuters)

Pièces Hercule : l'affaire en or de la Monnaie de Paris
Elle se donnait un bon mois pour tout écouler. Quelques heures auront suffi. La Monnaie de Paris a attiré les foules le week-end du 9 au 10 avril, lors de la mise en vente de deux nouvelles pièces : 10.000 pièces de 1000 euros en or frappées à l'effigie du héros grecque Hercule. Une véritable ruée vers l'or, qui s'est sans nul doute avérée très profitable pour la vénérable institution. Et pour cause : chaque pièce était composée de 20 grammes de métal jaune. Ce qui leur confère une valeur au poids de 650 euros au cours actuel, soit 32,5 euros le gramme. Mais sachant que la Monnaie de Paris a acheté l'or qui a servi à la fabrication de ces pièces bien avant le lancement de l'opération, et compte tenu du fait que ce métal n'a cessé de flamber ces derniers mois, on peut imaginer que le bénéfice a été largement supérieur aux 350 euros par pièce, soit bien plus de 3,5 millions d'euros au total ! Même raisonnement concernant les pièces de 100 euros argent lancées au même moment: d'un poids de 50 grammes et tirées à 50.000 exemplaires, celles-ci ne valent que 47 euros au poids au cours actuel (0,94 euros le gramme). Du côté de la Monnaie de Paris, son PDG, Christophe Beaux, ne souhaite rien dire quant au bénéfice de l'opération. Il rappelle toutefois que celui-ci est «substantiellement moins élevé» qu'on le croit, puisqu'il faut en déduire le coût de fabrication, sachant que «ces pièces sont très travaillées». Reste que ce type d'événement se déroule à intervalle régulier. La Monnaie de Paris, qui affiche un bénéfice net de 18 millions d'euros en 2010 (contre 16 millions pour l'exercice précédent), compte notamment lancer des pièces de 200 euros or d'ici la fin 2011.(lefigaro)

PSA mise gros sur la Chine
Comme tous ses concurrents, PSA Peugeot Citroën a les yeux braqués sur la Chine. Signe de cette importance stratégique: c'est au salon automobile de Shanghai qui ouvre ses portes mardi que PSA dévoilera sa toute nouvelle DS5, a déclaré le président du directoire, Philippe Varin. Il faut dire que le premier marché mondial est très porteur. «On observera une croissance de 10% pendant plusieurs années», a déclaré Philippe Varin à des journalistes avant l'ouverture officielle du salon. «La décennie à venir, c'est une décennie où le marché asiatique va être le grand moteur de la croissance du secteur automobile», a-t-il ajouté.(20minutes)

Le banquier central grec écarte une restructuration de la dette
La restructuration de la dette publique n'est ni souhaitable ni utile, a déclaré lundi le banquier central grec George Provopoulos, après la publication d'un article de presse rapportant qu'Athènes en avait fait la demande au début du mois d'avril. La restructuration de la dette grecque, a-t-il expliqué, affecterait les banques et les actifs des fonds de pension, fermerait l'accès aux marchés de capitaux et elle n'est donc pas souhaitable. "La Banque de Grèce a expliqué clairement depuis octobre dernier qu'une telle option n'est ni nécessaire, ni souhaitable", a dit George Provopoulos dans un rapport adressé aux actionnaires. Une source du ministère des Finances a également démenti les informations du journal Eleftherotypia qui croyait savoir que la Grèce avait demandé une restructuration de sa dette à l'Union européenne et au FMI lors du dernier Ecofin, organisé en Hongrie. "C'est faux. Le ministre a clos le sujet hier", a déclaré cette source qui a refusé d'être citée, faisant référence aux propos tenus par le ministre des Finances grec George Papaconstantinou pendant le week-end.(reuters)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo