Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
15/06/2007 - 12:26

Palestine: Gaza tombe sous la coupe du Hamas


Déroute totale des forces loyales au Fateh, Gaza tombe sous la coupe du Hamas, Abbas déclare l’état d’urgence. Le président limoge le cabinet, les islamistes rejettent sa décision
Gaza est désormais quasiment sous le contrôle total du Hamas. Hier, les activistes armés du mouvement islamiste ont poursuivi leur offensive contre les quartiers généraux des forces de sécurité loyales au Fateh. En soirée, ils annonçaient avoir pris le contrôle du dernier quartier général de la sécurité dans la bande de Gaza qui leur résistait encore.



Palestine: Gaza tombe sous la coupe du Hamas

Gaza est désormais quasiment sous le contrôle total du Hamas. Hier, les activistes armés du mouvement islamiste ont poursuivi leur offensive contre les quartiers généraux des forces de sécurité loyales au Fateh. En soirée, ils annonçaient avoir pris le contrôle du dernier quartier général de la sécurité dans la bande de Gaza qui leur résistait encore. La chute de ce quartier général devrait sceller la déroute totale des forces fidèles au président Abbas dans ce territoire palestinien. Le Hamas, qui a déclaré avoir « libéré Gaza des hordes de collaborateurs après l’avoir débarrassée des colons juifs », a également annoncé avoir tué l’un des chefs militaires du Fateh. Les combats ont fait une trentaine de tués pour la seule journée d’hier. Plus tard dans la nuit, le Hamas annonçait s’être emparé du bâtiment de la présidence, dernier bastion du Fateh à Gaza.

Face au chaos grandissant, le président Abbas a proclamé, hier soir, l’état d’urgence et annoncé le limogeage du cabinet dominé par le Hamas. Une décision immédiatement rejetée par ce dernier.

Sur la scène internationale, Washington a exprimé son inquiétude, peu avant que la secrétaire d’État américaine, Condoleezza Rice, ne déclare « soutenir pleinement » le président palestinien. Bruxelles a, pour sa part, appelé à « une trêve humanitaire ».

Les islamistes du Hamas étaient hier soir sur le point de contrôler la bande de Gaza, où le président palestinien Mahmoud Abbas a décidé de limoger le gouvernement dominé par le Hamas et de proclamer l’état d’urgence.

La décision de M. Abbas a été formellement annoncée à 18h00 GMT par le secrétaire général de la présidence palestinienne Tayeb Abdelrahim depuis la Mouqataa, le QG de l’Autorité palestinienne à Ramallah, en Cisjordanie. Mahmoud Abbas a également décidé d’organiser des élections anticipées, « dès que la situation le permettra », et de former un « cabinet d’urgence ». Le Hamas, de son côté, n’a pas tardé à réagir à cette annonce qui, selon lui, n’a pas de « valeur dans la pratique ». « Cette décision prouve que la présidence et le Fateh ne souhaitent pas régler les problèmes. Elle n’a pas de valeur dans la pratique », a affirmé à l’AFP le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, qui a assuré « qu’il n’y avait rien dans la loi qui fasse référence à un état d’urgence ».

lLire la suite dans "l'Orient le Jour" en pièce jointe:


H.V/Source Web











Partageons sur FacebooK
Petites annonces