Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Nouvelles de la Faim et de la Mort!
17/10/2007 - 10:37

Paludisme: Sanofi et l'Institut Pasteur s'associent dans la recherche


Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, annonce aujourd’hui la signature d’un accord de collaboration avec l’Institut Pasteur pour le développement d’un vaccin contre le paludisme.
Selon les termes de cet accord, Sanofi Pasteur a accès à des antigènes identifiés par l’Institut Pasteur de Plasmodium falciparum, le parasite responsable des formes mortelles de paludisme. Sanofi Pasteur a l’intention d’utiliser ces antigènes pour développer un vaccin candidat sûr et efficace contre le paludisme.



Paludisme: Sanofi et l'Institut Pasteur s'associent dans la recherche
L'Institut Pasteur est une fondation privée à but non lucratif dont la mission est de contribuer à la prévention et au traitement des maladies par la recherche, l'enseignement et des actions de santé publique.

Avec 300 à 500 millions de malades et 1,5 à 2,7 millions de décès par an, selon les derniers bilans établis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS, 2005), le paludisme demeure une des parasitoses tropicales les plus importantes.

Le professeur Pierre Druilhe est directeur de l'Unité de parasitologie biomédicale à l'Institut Pasteur de Paris, interviewé par 20minutes.fr, apporte les informations suivantes quant à l'état d'avancement des tests:
A Lausanne (Suisse) , nous avons testé une molécule sur des sujets sains. C'est pour voir si le vaccin n'est pas dangereux. Les résultats sont bons. Après, nous avons testé la molécule au Burkina Faso, sur des enfants. Là encore tous étaient sains et les résultats bons. En ce moment, aux Pays-Bas, nous avons testé une autre molécule sur des personnes saines, au départ, et à qui on a inoculé volontairement le parasite via 5 moustiques. Ce genre de test est inoffensif puisqu'on peut intervenir avant que le parasite induise des symptômes. Là encore, les tests semblent bons. La prochaine campagne se fera en Tanzanie (du 12 au 29 octobre) mais cette fois-ci sur des personnes atteintes du paludisme.

S.D. / Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo