Sommaire
France
06/08/2008 - 20:02

Paris dénonce les 'accusations inacceptables' de la justice rwandaise

PARIS - La France a qualifié mercredi d'"inacceptables" les accusations de la justice rwandaise, selon lesquelles d'anciens responsables français, dont l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin et feu le président François Mitterrand, auraient participé au génocide qui a fait au moins 800.000 morts en 1994.



"Il y a dans ce rapport des accusations inacceptables portées à l'égard de responsables politiques et militaires français", a souligné un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères au cours d'un briefing de presse.

François Mitterrand et Dominique de Villepin, alors directeur de cabinet du ministre des Affaires étrangères Alain Juppé, figurent parmi une liste d'une dizaine de responsables français cités à la fin du rapport et accusés d'avoir fourni un soutien de la France "d'une nature politique, militaire, diplomatique et logistique".

Le rapport, rendu public mardi à Kigali, accuse aussi des soldats français d'avoir "eux-mêmes été directement impliqués dans les assassinats de Tutsis, et de Hutus accusés d'avoir cachés des Tutsis". "Les soldats français ont commis de nombreux viols, en particulier de femmes tutsies", selon le rapport.

De son côté, le Quai d'Orsay s'interroge sur "l'objectivité du mandat confié à cette 'commission indépendante chargée par les autorités rwandaises de rassembler les preuves montrant l'implication de l'Etat français dans le génocide perpétré au Rwanda en 1994'".

"Nous ne pouvons bien sûr pas être surpris des conclusions de cette commission compte-tenu de son intitulé", a relevé le porte-parole.

Il a également rappelé qu'"un très important travail d'investigations sur le rôle de la France au Rwanda pendant ces années là a été réalisé en 1998 dans le cadre de la mission d'information parlementaire présidée par M. Paul Quilès".

La France s'en tient "à l'analyse de cette commission et à ses conclusions", a précisé le porte-parole, ajoutant que Paris a coopéré étroitement avec le Tribunal pénal international sur le Rwanda (TPIR), dès sa mise en place.

"Il convient de rappeler que la France a aussitôt adapté sa législation, dès la création du TPIR, pour reconnaître la pleine juridiction de ce tribunal et sa primauté", a-t-il encore indiqué.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn