Sommaire
France
06/06/2006 - 23:11

Partis politiques

Les échéances électorales se rapprochent. A la rentrée prochaine, on peut supposer que les partis politiques qui ne l'ont pas encore fait "choisiront" leur candidat et lanceront toutes leurs forces dans la bataille.
En attendant, et pour méditer sous le soleil des vacances, voici ce que les partis qui s'expriment ces jours-ci affichent sur leur site internet officiel:



Partis politiques
- Le PC: "Depuis trop longtemps, les volontés de changement n’arrivent pas à se traduire dans les urnes. Nous voulons mettre fin à cette situation qui blesse la démocratie et provoque tant de mal-vie. Il y en a assez du renoncement, de la violence sous toutes ses formes, du dépérissement des droits, de la crise économique...
Il faut rompre avec les logiques libérales et capitalistes qui nous conduisent à des malheurs grandissants.
La question de 2007, n’est pas de savoir comment se dénoueront les chocs des ego présidentiels, plutôt : sera-t-il possible, cette fois-ci, d’élire une politique qui change vraiment la vie ? "

- Le PS: "Une société plus juste. Parce que les inégalités ne cessent de croître...
Une société plus ambitieuse, capable de dynamiser toutes les potentialités d’un pays injustement stigmatisé par des gouvernants qui...
Une société plus sûre. Parce que liberté et sécurité publique sont indissociables. Parce que la jungle...
Une société plus solidaire. Parce que l’égoïsme du marché ne peut être la loi de la société, parce que la République française doit être...
Nous voulons faire de la solidarité le fil directeur de notre projet, la valeur cardinale nous permettant d’ouvrir de nouvelles perspectives en totale rupture avec ce qui est fait depuis 2002."

- L'UDF: "Nous pensons, à l'UDF, que le combat pour que la personne humaine reste le centre de toute décision politique, économique et sociale n'est pas terminé. Quand le monde n'est dominé que par une seule puissance, quand la sphère économique est de moins en moins maîtrisée, quand on veut limiter le débat politique national, ce sont les consciences des citoyens que l'on méprise.
La politique, ce n'est pas mettre en place des machines à pouvoir. C'est vouloir construire l'avenir.
Un Etat moderne n'est pas un Etat total. C'est un Etat qui a des partenaires. L'entreprise, les corps intermédiaires, le tissu associatif… "

- L'UMP: "Nous affirmons deux principes pour restaurer la confiance des Français dans l’action publique : écouter les citoyens, agir avec eux et pour eux.
Ecouter : aucun engagement politique n’est durable sans que soient écoutés ceux que personne n’entend.
Comprendre : être aux côtés de tous nos compatriotes, mesurer les difficultés et les aspirations de chacun.
Participer : chaque citoyen peut revendiquer le droit de participer à la décision ; cela suppose proximité, démocratie directe, dialogue social.
… il faut savoir anticiper.
La liberté s’exprime naturellement dans le travail et dans toutes les activités créatrices qui sont celles de l’être humain. "



Sylvie Delhaye










1.Posté par Nathalie Filoni le 07/06/2006 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Sylvie pour ce petit synopsis des grandes idées que nous dévoilent nos futures têtes d'affiches. Le festival (de Cannes) à peine terminé, un panneau 4x3 ne suffirait pas à détailler les offre...


Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn