Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
28/07/2008 - 18:23

Pas de poursuites concernant la mort du journaliste Terry LIoyd


Des procureurs britanniques ont annoncé lundi qu'il ne disposaient pas de preuves suffisantes pour poursuivre quiconque dans l'affaire de la mort du journaliste Terry Lloyd en Irak en 2003, bien que des éléments recueillis par des experts légistes laissent penser qu'il a été tué par les forces américaines.



Cet homme de 50 ans est mort en mars 2003 dans le sud de l'Irak, après que son équipe, constituée de quatre hommes, eut été prise dans des feux croisés entre les forces américaines et irakiennes.

Son traducteur libanais Hussein Osman a aussi été tué. Le cameraman belge Daniel Demoustier a survécu, alors que le corps de son collègue français Fred Nérac n'a jamais été retrouvé.

En 2006, une enquête britannique a conclu que les forces américaines avaient tué de manière totalement illégale ce journaliste de la chaîne privée ITN, en lui tirant une balle dans la tête alors qu'il était couché à l'arrière d'une ambulance.

Sue Hemming, chef de la division antiterroriste du Service du procureur de la couronne britannique (Crown Prosecution Service), a affirmé lundi qu'il n'était pas possible de dire qui avait tiré la balle fatale.

Elle a précisé qu'il n'y avait actuellement pas assez d'éléments pour établir "l'identité de la personne qui a tiré la balle qui a tué M. Lloyd". Elle a aussi souligné qu'il n'y avait pas assez d'éléments pour désigner une personne "responsable de la chaîne d'événements" qui a conduit à la mort de M. Lloyd.

Terry Lloyd et son équipe faisaient partie des journalistes occidentaux qui couvraient les combats par eux-mêmes, sans être intégrés aux forces américaines ou britanniques. Il se rendaient à Bassorah quand ils ont subi une attaque irakienne, les forçant à faire demi-tour. Des forces américaines, prenant leurs voitures pour des véhicules ennemis, avaient alors ouvert le feu sur eux.

Source: yahoo news


Arame Diène







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces