Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
19/09/2014 - 09:31

Polémique autour des vaccins

En tant qu'adultes, nous sommes tous responsables envers nous-mêmes mais en tant que parents, nous le sommes aussi envers nos enfants. Depuis plusieurs années, une polémique fait surface en France. Quelques vaccins et notamment le DTP ( vaccin qui reste obligatoire en France) contiennent des sels d'aluminium. Nous connaissons tous les risques de cet adjuvant sur notre organisme mais étant prisonniers de certains chantages de l’Éducation Nationale, nous continuons de vacciner nos petits bouts. plusieurs questions se posent, et je parle à tous les parents qui sont, comme moi, devant un cas de conscience: sommes-nous réellement responsables de nos vies? de la vie de nos enfants? Avons nous vraiment le choix? Avons nous notre libre arbitre?



Polémique autour des vaccins
Le débat sur les vaccins avaient déjà débuté lors de ma grossesse. C'est tout naturellement que j'ai commencé à me documenter sur leurs effets secondaires. Plusieurs sites, plusieurs témoignages de mamans ou d'enfants devenus adultes et pas mal de discussions avec les professionnels de santé (allopathie, homéopathie et médecines parallèles).
Le combat ne faisait que commencer. Le lendemain de mon accouchement, une infirmière voulait déjà vacciner mon fils. Il s'en suivit une vraie bataille, des jugements, des regards accusateurs, j'ai même essuyé un "vous êtes une mère irresponsable".
J'étais face à des professionnels de la santé, formatés et prisonniers des lobbies pharmaceutiques me disant que si je ne vaccinais pas mon fils, je le mettais en danger. Ils me décrivaient toutes les étapes de la méningite ou de la polio. Je peux vous assurer que j'avais très peur et le doute s'installait en moi...
Mais j'ai tenu bon et nous avons décidé avec mon pédiatre/médecin généraliste de ne lui faire que les vaccins obligatoires donc le DTPolio, vaccin, qui je le disais plus haut contient des sels d'aluminium.

Mais quid de ces fameux sels d'aluminium?

Selon deux spécialistes français, le docteur Chérin de l’hôpital de la Salpêtrière et le docteur Ghérardi de l’hôpital Mondor de Créteil, ce métal déclencherait une maladie au nom barbare, la « myofascite à macrophage », avec comme signes patents une fatigue intense et des douleurs musculaires et articulaires. Une association de malades a même été créée, forte d’environ 600 membres.

Les laboratoires argumentent que la présence de sel d'aluminium dans les vaccins servirait à « stimuler la réaction immunitaire et à augmenter la réponse de l'organisme ». En effet, les sels d'aluminium purifieraient les vaccins et les rendraient plus résistants en augmentant le taux d'immunité du sujet.

Le mensuel « Alternatives santé » a révélé le contenu confidentiel d’une étude de l’Afssaps, l’agence en charge du contrôle des médicaments. Le rapport affirme qu’il existe un « lien hautement probable » entre l’administration de vaccins à base d’aluminium et l’existence de lésions dans les muscles au point d’injection du vaccin où l’on a découvert une concentration anormale de cet élément. Plus troublant, les personnes vaccinées présentent plus de signes de fatigue que les non vaccinées.

 L’Afssaps a réagi officiellement et livre des conclusions inverses : il n’y a aucune inquiétude à avoir, les résultats ne sont pas significatifs, « ils ne remettent pas en cause les bénéfices des vaccins et il n’y a pas lieu de lancer de nouvelles études », selon le professeur Alain Grimfeld, responsable du conseil scientifique. Traduction : les vaccins ne sont pas responsables de cette curieuse maladie.
Seulement voilà, les conclusions péremptoires de l’Afssaps ont provoqué la stupéfaction du docteur Chérin, l’un des deux spécialistes qui ont participé à l’étude.
« Non seulement l’aluminium a bien un rôle dans cette maladie mais en plus les conclusions ne vont pas dans le sens de l’étude qui ouvre la porte à de nouvelles enquêtes. »

Certains n'hésitent pas à pointer du doigt la volonté d'économiser : en effet, l'aluminium coûterait moins cher pour la production du vaccin. Raison pour laquelle, aujourd'hui, plus de 60% des vaccins vendus sur le marché contiennent de l'aluminium.

Existe-t-il un substitut à l'aluminium?

La réponse est OUI! Le phosphate de calcium utilisé dans les vaccins à l’Institut Pasteur, serait tout aussi efficace et surtout sans effet secondaire.

Interrogé à ce sujet, le Pr Gherardi a déclaré : « on pourrait imaginer au moins, d’utiliser l’aluminium vaccinal uniquement dans le cas des primo-vaccination et plus du tout lors des rappels vaccinaux. Ou faire appel à de nouveaux adjuvants, qui seraient non bio-persistants, avec lesquels on pourrait garantir qu’en 15 jours, 100% de la substance est éliminée ».

Afin de réparer le préjudice subi, les personnes atteintes de myofasciite à macrophages exigent des réponses et mettent en place diverses manifestations, comme des grèves de la faim. L'objectif de ce type d'actions est d'obtenir une réaction de la part des autorités de la Santé face à ce fléau de santé publique. Elles demandent le financement de la recherche et le retour du DTPolio sans aluminium dans les pharmacies dont la vente a été suspendue depuis 2008.

Résumons:
Avant 2008 les sels d'aluminium n'étaient plus présents dans le DTPolio.
Il existe un produit de substitution: le phosphate de calcium.
Possibilité de faire la primo-vaccination avec aluminium pour stimuler la réaction immunitaire, les rappels sans adjuvant ou de nouveaux adjuvants.

Emettons l'hypothèse que nous trouvions dans nos pharmacies des vaccins avec sels d'aluminium et des vaccins sans sels d'aluminium. Nous pourrions effectivement être face à nos responsabilités et faire un choix.
Hélas, nous serions peut être pas sortis d'affaire pour autant!
Par soucis d'économies,et toujours pour notre bien, les autorités pourraient jouer sur le remboursement du-dit vaccin...sans aluminium!!

Mallorie Allisson









1.Posté par Natacha M le 20/09/2014 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A voir aussi le film "silence, on vaccine", longtemps censuré ici en France. Vous pouvez le visualiser sur Utube.

2.Posté par pellé le 21/09/2014 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis maman de deux ados atteints de myofasciite à macrophages, malades après une injection du vaccin contre l'hépatite b pour ma fille et une désensibilisation contre les allergies pour mon fils...

3.Posté par Mallorie Allisson le 22/09/2014 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre témoignage m'a touchée...
Continuez à faire prendre consciences aux parents que vous côtoyez qu'il y a certains vaccins inutiles (hépathiteB a la naissance, c 'est aberrant! ) et qu'à plusieur...

4.Posté par tam le 09/10/2014 17:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les scientifique doivent faire des recherches sur les effets secondaires des vaccins avant que ces derniers soient obligatoires c''est la vie de nos enfants qui est mis en jeu .il faut que les pare...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League