Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
12/06/2007 - 10:51

Politique: UDF: H.Morin restera-t-il au groupe UMP?


Hervé Morin, le ministre de la Défense, veut créer un groupe « Nouveau Centre » à l'assemblée nationale s’il obtient plus de 20 députés le 17 juin - lui-même et quelques autres ont gagné dès dimanche. Message pour Jean-Pierre Raffarin, qui, du Sénat, pourrait téléguider un club de députés proches. 30 ? 50 ?...




A l’automne, il installera son parti, abondé par le financement public, c’est-à-dire, les 1,60 euros et des poussières apportés, chaque année, pour chaque voix recueillie le 10 juin. Mais il est clair dans son projet : pas question d’accueillir dans son groupe les « déçus » de l’UMP, ces centristes et ces libéraux ralliés de longue date à l’UMP ou à Nicolas Sarkozy.
Message pour Jean-Pierre Raffarin, qui, du Sénat, pourrait téléguider un club de députés proches. 30 ? 50 ? Il le susurre. Mais l'ancien Premier ministre ira-t-il jusqu’à inspirer un groupe, au cas où Nicolas Sarkozy lui refuserait l’organisation de l’UMP qu’il désire, avec une direction collégiale?

Et Morin désobéira-t-il au président de la République si ce dernier lui demande de rester dans le rang, dans un groupe unique de la majorité? Ce sera peut-être une condition pour accueillir au gouvernement de nouveaux centriste. (Source blog l'Express de CH. Barbier)

En effet, Seuls les partis dont les candidats obtiennent au moins 1% des suffrages dans 50 circonscriptions bénéficieront désormais d'argent public.

Le gouvernement Raffarin avait institué cette règle, qui s'applique pour la première fois, afin d'éviter la multiplication des candidatures ayant pour seul but de se financer par le biais de l'argent public.

Il avait expliqué vouloir "limiter le versement de l'aide publique aux partis et groupements concourant effectivement à l'expression du suffrage tout en veillant à ce que le législateur ne méconnaisse pas l'exigence du pluralisme des courants d'idées et d'opinions qui constitue le fondement de la démocratie".


Depuis 1988, la moitié des aides publiques était en effet versée à tous les partis présentant des candidats dans au moins 50 circonscriptions, en fonction du nombre de suffrages obtenus mais sans seuil minimal.

1,60 la voix pendant cinq ans, c'est un "créno" non? On se demande qu'elle est la priorité des politiques: semer des idées ou récolter des "dividendes" publics... Ne posez la question à personne, elle n'est pas politiquement correcte!
Vous pouvez consulter en PJ une video dans laquelle H. Morin presente "son nouveau centre":

H.V/Source Web








Flashback :
< >

Lundi 13 Janvier 2020 - 13:14 L’obésité et l’Union Européenne

Lundi 25 Novembre 2019 - 16:47 La coopération Euro-Chinoise en hausse

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces