Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
08/06/2007 - 23:11

Pollution : Total condamné balance un sondage

Le groupe Total (sa filiale de raffinage Total France) a été condamné par un tribunal français pour la première fois pour la fuite en 2005 d'un nuage d'hydrocarbures de sa raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), retombé en pluie noire sur la commune de Sausset-les-pins. Le même jour, l’institut crmmetrix diffusait par émail un questionnaire visant recueillir l’avis des utilisateurs du site Internet du géant pétrolier.



Total est condamné par un tribunal français pour la première fois


Le 7 août 2005, plusieurs tonnes d'hydrocarbures s'étaient échappées de la raffinerie de La Mède au moment d’un redémarrage. L'incident, selon des témoins, aurait pu être catastrophique si le mistral n'avait poussé le nuage d'hydrocarbures loin de la raffinerie où flambent deux torches.
Total s'est défendu de la moindre défaillance, mettant l'accident sur le compte de la négligence de quatre salariés, sanctionnés par la suite. "On omet des aspects techniques comme le fait que les indicateurs de pression étaient défaillants" a déclaré Me Boulanger, l’un des avocats des parties civiles.
Le tribunal de police de Martigues a infligé à la multinationale diverses amendes pour un total de 10.250 euros. A la vingtaine de parties civiles, Total doit immédiatement payer une provision d'une trentaine de milliers d'euros de dommages et intérêts, dans l'attente d'expertises sur les éventuelles séquelles physiques. Total avait déjà déboursé 1,7 million d'euros, à l’époque de l’incident, pour indemniser habitants et entreprises ou financer des expertises sur la faune et la flore.

Pollution : Total condamné balance un sondage

Sondage Internet


Le même jour, l’institut crmmetrix diffusait par mail un questionnaire visant recueillir l’avis des utilisateurs du site Internet de Total.
« Aujourd’hui, la société TOTAL en partenariat avec l’institut d’études crmmetrix souhaite recueillir votre opinion et valider vos attentes en matière de communication et d’échange via Internet avec les grandes entreprises sur les thèmes de l’organisation, du management, de l’économie des entreprises, de l’emploi ou encore du développement durable. »

Plus précisément, les questions posées portaient notamment sur :
Le sponsoring, le mécénat; L’organisation et la stratégie des entreprises; Le développement durable, le respect de l’environnement; Les marques / les produits / les services des entreprises; La recherche et le développement, l’innovation; L’économie et la vie des entreprises, l’actionnariat individuel et la finance; L’emploi, les carrières et le recrutement dans les entreprises.

Même si ces questions sont abordées sur le site du pétrolier, la simultanéité de la condamnation et du sondage ne laisse aucun doute sur les intentions de Total: vérifier sa popularité en tant que superpuissance financière ainsi que le degré nécessaire de son engagement dans des voies «généreuse» à caractère compensatoire.

SD source web









1.Posté par aurelia le 16/11/2007 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
laisser pas le plastique dehors ça ne se dissout pas merci

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK