Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
25/10/2008 - 15:43

Poupées vaudou de Sarkozy: décision mercredi

Paris- Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris l'a annoncé ce vendredi: il se prononcera le mercredi 29 octobre sur l'affaire de la poupée vaudou de Nicolas Sarkozy.



Le chef de l'Etat a en effet assigné en référé les éditions K&B qui commercialisent depuis une quinzaine de jours une poupée vaudou à son effigie. Cette poupée accompagne un manuel vaudou et une biographie humoristique sur le président.

Nicolas Sarkozy demande un euro de dommages et intérêts. "L'avocat de la société éditrice a demandé au juge des référés de rejeter cette demande"..

Le 16 octobre dernier, Me Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, avait adressé un courrier à la société Tear-Prod, maison-mère des éditions K&B, pour leur demander le retrait de ces poupées.

La société est restée assez silencieuse face à cette demande du chef de l'État. D'où l'assignation en justice pour "violation du droit à l'image".

Le directeur de la maison d'éditions a quand même expliqué l'utilité de ces poupées, jeudi:

Depuis le début du mois d'octobre, les éditions K&B vend des manuels vaudou accompagnés de poupées à l'effigie de Nicolas Sarkozy ou de Ségolène Royal et d'un lot de 12 aiguilles.

Sur la poupée de Nicolas Sarkozy, il y a des inscriptions comme "Casse-toi pauv'con", "Racaille", "Textos" ou encore "Travailler plus pour gagner plus"...

De son côté, Ségolène Royal "n'envisage pas" de faire interdire les poupées à son effigie, comme l'a révélé l'avocat de la candidate à la tête du PS.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK