Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
13/12/2008 - 20:45

Pourquoi le virus Grec viendra en France

Brave type que ce prof français qui nous explique la crise grecque et comment son virus s'étendra en France. Dans un blog qui, semble-t-il, lui permet d'écrire de supers trucs comme: 'Alors pourquoi un blog? Et bien tout simplement parce que je rumine dans mon coin alors que j'ai envie de partager haut et fort mon désarroi! Dès les premières lignes de ce blog, j'ai compris que tout s'expliquait par le manque de profs. Cela nous donne-t-il la garantie que nous pourrions tout résoudre par l'augmentation du nombre de profs? Non, mais au moins notre prof aurait plus de chance de conserver son job. Je vous laisse vous appliquer à apprendre la leçon ci-dessous



Pourquoi le virus Grec viendra en France
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La Grèce fait parler d'elle depuis quelques temps déjà et au delà du drame qui a déclenché les émeutes, il faut savoir que c'est l'éducation et le monde du travail qui sont des motifs de rebellion ! En effet, la jeunesse grecque réclame davantage de moyens car aujourd'hui le budget de l'éducation représente moins de 3,5 % du budget national et il n'a cessé de baisser ces dernières années. Des familles doivent envoyer leurs enfants dans les cours privés dans l'espoir qu'ils intègrent l'université un jour, et celai leur coûte 500 € par mois dès le collège !!!! C'est triste à dire mais ce qui nous attend avec les réformes actuelles car à force de baisser les moyens de l'éducation nationale, on ne pourra plus (dans le public en tout cas) assurer un bon enseignement : plus d'élèves par classe, moins de groupes, moins d'options, moins de brassage social, davantage de profs (ou plutôt " faisant office de " ) moins qualifiés, etc.

Ce que nous voyons aujourd'hui en Grèce n'est pas à leur envier, il faut donc réagir avant d'en arriver là et surtout avant que des générations entières (de personnes plus modestes évidemment car ceux qui auront les moyens s'en sortiront ...) de jeunes soient sacrifiées sur l'autel du rendement !

Source: http://une-vie-de-prof.over-blog.com/

H. Vario-Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo