Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
25/04/2008 - 18:28

Poutine réduit le champ du référendum en signant une loi

Vladimir Poutine le président sortant a signé vendredi des amendements législatifs dont les adversaires du Kremlin estiment qu'ils étoufferont davantage encore la démocratie russe en restreignant les questions qui peuvent être soumises à référendum.



Poutine réduit le champ du référendum en signant une loi
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Ces restrictions avaient amené les députés d'opposition communistes à quitter la salle quand la loi a fait l'objet d'un vote le 4 avril à la Douma d'Etat (chambre basse du Parlement).

Les amendements avaient néanmoins été adoptés, les élus pro-Kremlin s'étant massivement prononcés pour une limitation des référendums susceptibles d'affecter à l'avenir les pouvoirs présidentiels ou les questions budgétaires.

La signature de Poutine constituait la dernière étape nécessaire pour que la législation révisée entre en vigueur.

Les députés communistes font valoir que les changements adoptés empêcheront tout référendum sur des points qui relèvent de la compétence des autorités fédérales comme la taxation, la durée du mandat présidentiel ou les amnisties.

Les parlementaires du parti Russie unie (pro-Kremlin) rétorquent aux précédents que les nouvelles mesures feront échec aux tentatives pour organiser des référendums sur des questions qui pourraient porter atteinte à la Constitution.

Après la signature de Poutine, les référendums ne peuvent porter que sur les affaires locales. Les communistes soulignent que cela les empêche d'organiser un vote national sur des affaires fédérales.

UN AMENDEMENT POUR FAIRE REFLECHIR LES MÉDIAS

Les députés de Russie unie occupent 315 des 450 sièges de la chambre basse depuis les élections de décembre.

Durant les huit années de présidence de Poutine, les élections des gouverneurs au suffrage direct ont été supprimées et un certain nombre de partis se sont vu interdire de participer à des élections. Des observateurs occidentaux ont estimé que les législatives de décembre et la présidentielle de mars ne s'étaient révélées ni libres ni équitables.

Par ailleurs, le Parlement a approuvé vendredi un amendement conférant aux tribunaux le droit de fermer des médias pour diffusion de calomnies.

L'amendement, déposé par un député de Russie unie, Robert Chlegel, a été adopté par 399 voix contre une.

"Nous n'encourageons pas les gens à intenter des poursuites pour défendre leur honneur ou leur dignité, nous ne faisons qu'inciter les rédacteurs en chef à se demander plutôt deux fois qu'une s'il vaut la peine de publier des articles à sensation", a déclaré le député nationaliste Sergueï Ivanov.

Chlegel a démenti que l'amendement ait le moindre rapport avec un article sur la vie privée de Poutine, soulignant qu'il était en préparation bien avant.

Le journal qui avait annoncé que Poutine allait se remarier avec la gymnaste olympique Alina Kabayeïa a fermé la semaine dernière. Le chef du Kremlin avait dit qu'il ne contenait "pas un mot de vrai".

Source: yahoo news

Arame Diène



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo