Sommaire
France
21/08/2014 - 01:08

Présidentielles 2017: Alain Juppé candidat

Ni Le Pen, ni Sarkozy. De ce point de vue, Alain Juppé nous rendrait service: s'il faut se résigner à la droite au prochain quinquennat, autant que ce soit avec Juppé, surtout au centre droit. C'est probablement ce que se diront beaucoup de déçus du PS. Contrairement à ses concurrents directs, Alain Juppé est déjà passé par la case justice. Bien malin celui qui l'y fera repasser. Mais l'affaire n'est pas gagnée d'avance: Fillon, Bertrand, Kosciusko-Morizet, Lemaire … et Sarkozy sont sur les rangs. Les luttes internes de l'UMP ont repris aujourd'hui. Revue de presse:



Présidentielles 2017: Alain Juppé candidat
Juppé défie Sarkozy et Fillon pour la présidentielle de 2017: L'ancien Premier ministre Alain Juppé a pris de vitesse Nicolas Sarkozy en annonçant mercredi qu'il serait candidat aux primaires de l'UMP pour l'élection présidentielle de 2017 avec l'ambition de rassembler la droite et le centre au premier tour. Le maire de Bordeaux a choisi de sortir de l'ambiguïté au moment précis où le gouvernement faisait sa rentrée dans un contexte économique particulièrement morose. "J'ai décidé d'être candidat, le moment venu, aux primaires de l'avenir", écrit-il sur son blog. (Reuters)

UMP: qui est candidat à quoi? Mais avant d'arriver à la primaire, l'UMP devra d'abord se trouver un nouveau chef à l'automne, pour succéder à Jean-François Copé. Rappel des principales candidatures déclarées (ou probables) aux deux compétitions internes. Présidence de l'UMP: Le Maire, Mariton ou… un ancien chef de l'Etat? Presque deux ans jour pour jour après l'élection fiasco qui avait conduit à l'élection sur le fil (et contestée) de Jean-François Copé face à François Fillon, 150 000 militants seront appelés à désigner leur nouveau président les 29 novembre (1er tour) et 6 décembre (2e tour). (Libération.fr)

Juppé candidat à la primaire UMP: "Un atout pour l'avenir du pays": Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste: "Alain Juppé précipite sa candidature de peur que Nicolas Sarkozy n'impose la sienne. Les dirigeants de la droite sont tous candidats directement à la prochaine élection présidentielle sans passer par la case UMP. Et Nicolas Sarkozy va être candidat à la présidence de l'UMP pour dissoudre celle-ci. C'est donc le trop plein pour la présidentielle et la fin annoncée pour l'UMP" (communiqué). (tempsreel.nouvelobs.com)

Sylvie Delhaye S. D.









Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK