Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Al Wihda International
24/01/2008 - 15:45

Procès de Hissène HABRE : Me Wade promet un procès respectueux des droits de la défense


Le président Abdoulaye Wade à qui l’Union africaine a donné mandat, il y a un an, de juger Hissène Habré dans un délai raisonnable, a confirmé la tenue du procès à Dakar.




En marge de l'audience solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux de l'année judiciaire 2007-2008, le chef de l'Etat, président du Conseil supérieur de la magistrature, a évoqué le procès d'Hissène Habré, du nom de l'ancien président du Tchad réfugié au Sénégal depuis sa chute du pouvoir, en 1990. Me Wade qui devait recevoir, dans l'après-midi d'hier, une délégation de l'Union européenne, probable bailleur de fonds du procès, a assuré que l'ancien dictateur tchadien poursuivi pour 'crime contre l'humanité' aura 'un procès respectueux de tous les principes de la procédure et de la défense'.


Le président Abdoulaye Wade à qui l'Union africaine a donné mandat, il y a un an, de juger Hissène Habré dans un délai raisonnable, a confirmé la tenue du procès à Dakar. 'Nous avons beaucoup avancé avec l'Union européenne', observe-t-il simplement. Cette déclaration intervient à la veille de la réponse de la Chambre d'accusation aux avocats d'Hissène Habré qui l'avaient saisie par une requête en annulation pour prescription des faits pour lesquels l'ancien homme fort de Ndjaména est poursuivi. Dans un premier temps, le financement du coût de ce procès était estimé à 47 milliards. Il a été ramené à 18 milliards, dont une partie servira à l'achèvement et à l'équipement du nouveau palais de justice qui va abriter le procès.

L'obstacle juridique a été également levé puisque le Sénégal a modifié sa législation pour que les juridictions sénégalaises puissent connaître des cas de crimes contre l'humanité. Ainsi, dans la perspective du procès Habré, il a été décidé que c'est une Cour d'assises spéciale ou réformée, composée de sept magistrats professionnels, qui aura à juger l'ancien homme fort du Tchad.
Pour Me Wade, si le procès d'Habré qui n'est pas 'une affaire sénégalaise, mais africaine', a été confiée au Sénégal, c'est pour la qualité de son système judiciaire avec 'des magistrats de talent et indépendants'. 'C'est une décision qui est tout à l'honneur du Sénégal. Et je ne doute pas qu'on va respecter le pari que j'ai pris', estime le président de la République .
 
M. SARR


AY/source Web






AY/source Web

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK