Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
27/06/2008 - 18:46

Pyongyang détruit sa tour de refroidissement nucléaire


La Corée du Nord a fait sauter vendredi la tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Yongbyon, un jour après avoir remis à la Chine un inventaire complet de ses activités dans ce domaine.



En réaction à ces deux gestes de Pyongyang, les Etats-Unis ont entamé le processus de retrait de la Corée du Nord de la liste des pays soutenant le terrorisme et publié une déclaration levant certaines des sanctions infligées au régime communiste.

"C'était un réacteur actif. un réacteur qui enrichissait du plutonium, suffisamment pour (alimenter) plusieurs engins explosifs dont un a été testé en 2006 et il était donc important de faire cesser l'exploitation de plutonium en Corée du Nord", a déclaré la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice.

Pyongyang avait procédé à son premier essai nucléaire réussi en octobre 2006, et les images satellites montrant de la vapeur s'échappant de la tour étaient devenues des symboles du programme nucléaire militaire nord-coréen.

A Washington, le porte-parole du département d'Etat a estimé que la destruction de la tour de refroidissement était un pas important. "Ce qui est plus important c'est de finir le reste du travail, donc le point essentiel est de vider le réacteur de son carburant", a-t-il souligné.

Selon des spécialistes du dossier, plusieurs aspects du programme nucléaire nord-coréen doivent encore être éclaircis, notamment la quantité de plutonium produite par Pyongyang dans la centrale de Yongbyon.

La Corée du Nord a salué la décision américaine de réduire les sanctions, et appelé Washington à mettre un terme à sa politique jugée hostile.

"Alors seulement, le processus de dénucléarisation pourra se poursuivre régulièrement sur sa lancée", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse officielle KCNA.

Christopher Hill, représentant des Etats-Unis dans les pourparlers à six, a indiqué vendredi au Japon que des copies de l'inventaire nord-coréen avaient été envoyées à l'ensemble des parties - Etats-Unis, Russie, Japon, Chine, Corée du Sud - qui s'efforçaient désormais d'en vérifier le contenu.

Des responsable américains ont noté que le document, remis avec six mois de retard sur la date butoir prévue, ne répondait pas à toutes les questions soulevées par les activités nucléaires passées de la Corée du Nord, en particulier sa contribution à la prolifération mondiale.

Source: yahoo news


Arame Diène






Arame Diène

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK