Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Régions
12/10/2007 - 13:18

Rallye de France: la 13e manche du Mondial WRC en Corse

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de France, la 13e manche du Mondial WRC disputée de vendredi à dimanche. Beaucoup préfèrent les routes cabossées de Corse et c'est sans doute pour cela que la République est si négligente lorsqu'il s'agit de l'ile de beauté...



Rallye de France: la 13e manche du Mondial WRC en Corse
Citroën a signé tous les doublés sur asphalte depuis le Rallye d'Italie 2002, dominé par les Peugeot de Gilles Panizzi et Marcus Grönholm

Sébastien Loeb (Citroën WRT) affirme: "On pourrait effectivement penser qu'il s'agit de deux rallyes identiques (ndlr : Espagne et France) et pourtant plusieurs choses les différencient. La principale est que les routes de Corse sont plus bosselées alors qu'en Catalogne c'était encore plus un "billard" que les autres années. Le rythme sera rapide et même parfois très rapide, mais les trajectoires s'éloignent de celles, typées circuit, qu'il fallait adopter au Catalunya. En Corse, il y a aussi une plus grande variété de surfaces, puisqu'on trouve du bel enrobé, identique à celui sur lequel nous avons roulé en Espagne, mais aussi des endroits où le goudron est beaucoup plus abîmé."

Marcus Grönholm (Ford WRT) quant à lui "préfère les spéciales corses aux routes espagnoles, car elles ressemblent plus à des spéciales traditionnelles qu'à du circuit. J'étais 2e l'an dernier, je vais essayer de faire au moins aussi bien".

Jari-Matti Latvala (Ford Stobart) surenchérit: "J'adore les spéciales en Corse, elles sont si différentes de l'Espagne car les vitesses sont moins élevées et ils y a plus de virages. J'ai été malchanceux l'an dernier dans ma bagarre avec Xevi Pons, lorsque j'avais glissé sur du gravier et que j'étais sorti. Cependant, j'ai été plus pondéré et constant dans mon pilotage sur asphalte. J'essaie d'être plus coulé, plus souple sur les freins afin de ne pas mettre la voiture en difficulté, et être moins agressif dans les virages ; je pense que ça commence à bien marcher pour moi."

Pour ce qui concerne l'épreuve, ouvrez la page en pièce jointe ci dessous et vous saurez tout:

H.V/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Septembre 2009 - 15:51 Partagez vos infos ou vos images




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo