Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
22/07/2008 - 23:22

Réforme des institutions: les réactions

Adoptée à une voix près, la réforme des institutions suscite de nombreuses critiques à gauche: les commentaires portent davantage sur le vote de Jack Lang que sur les nouveaux pouvoirs accordés au Chef de l'Etat. Stigmatisé par bon nombre ses amis socialistes, le député PS mérite-t-il vraiment le sobriquet de ''Jack Lang d'Orléans''? Comparer Jack Lang à Philippe d'Orléans confère à cette reforme des institutions le même poids que la condamnation à mort de Louis XVI. Décidément, jacobins nous sommes, jacobins nous resterons.



Réforme des institutions: les réactions
Interrogé sur le sort réservé aux huit parlementaires UMP qui n'ont pas voté la réforme, M. Karoutchi a indiqué qu'il n'y aurait "ni sanction, ni attitude différente" que pour l'ensemble de ceux qui ont voté oui. "Plus de 98% des UMP ont voté oui", a-t-il fait observer.

Le Parti socialiste "a fait son temps", a affirmé mardi l'ex-PS Jean-Marie Bockel, président de la Gauche Moderne (parti allié à l'UMP), en dénonçant le rejet par ses anciens amis de la réforme des institutions.
"L'épisode de la tentative avortée, par la direction du Parti socialiste, d'empêcher la réforme de nos institutions, montre, une fois de plus, que ce parti ne sert à rien pour les Français", déclare dans un communiqué le secrétaire d'Etat aux anciens combattants.

Jack Lang a été mis de facto au ban du Parti socialiste après son "oui" à la réforme des institutions, contre la consigne de la direction du PS. "Il n'y a aucun intérêt pour la direction d'en faire un cas emblématique d'autant que son vote n'est pas une surprise et que ce n'est pas sa voix seule qui a fait basculer le Congrès", explique un haut responsable du parti.
Après leur vote contre une réforme qui a les suffrages des Français, selon les sondages, les dirigeants socialistes "ne peuvent pas prendre le risque d'apparaître encore plus sectaires", ajoute-t-il, sous le sceau de l'anonymat. Cependant, à la direction du PS, la stratégie d'opposition systématique commence à faire débat.
Julien Dray, porte-parole du Parti socialiste et candidat au poste de Premier secrétaire, a estimé mardi que Jack Lang "n'a plus sa place dans notre famille".

Et Ségolène Royal d'ajouter: "Ce n'est pas la victoire de la démocratie, c'est le renforcement du pouvoir monocratique de Nicolas Sarkozy, à coups de pressions indignes sur plusieurs députés". "Une seule voix a fait la différence: pourra-t-on en connaître le prix ? Les démocrates, eux, en supporteront le coût".

Source: Yahoo news

S. D. / Source Web








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK