Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
22/10/2007 - 16:40

Régimes de retraite: une concertation qui fout le camp?


Les Français, sondage OpinionWay à l’appui, semblent décidés à renoncer aux avantages acquis par les personnes bénéficiaires des régimes spéciaux de retraite. Pour les y amener, le Gouvernement claironne de toutes parts les pourcentages et des bénéficiaires et de l’assiette qui leur est attribuée.



Obtenir plus de solidarité (niveler les retraites) en provoquant des réactions individualistes (de la part de ceux qui ne bénéficient pas de régimes spéciaux): une recette simple et efficace.

«Quand vous jouez le jeu de la concertation, ça ne veut pas dire que vous êtes d'accord sur tout avec chacun de vos interlocuteurs», a déclaré Xavier Bertrand ce lundi 22 octobre sur France Inter à propos de la réforme des régimes spéciaux de retraite. C’est comme mentir : on ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps…
"Il faut dire aussi la vérité : les négociations dans les entreprises ne sont pas là pour annuler le passage à 40 années mais pour donner davantage de souplesse aux agents concernés", a-t-il encore déclaré.

La position des syndicats semble fragilisée par un sondage OpinionWay publié vendredi, d’après lequel 67% des Français souhaitent que le gouvernement ne cède pas.

Pour ce qui concerne certains cheminots, ils "vont être amenés à travailler plus longtemps", ils auront "la possibilité d'avoir un compte épargne temps", leur permettant de "capitaliser" des RTT non prises et non payées, afin, "au bout du compte", de "partir plus tôt à la retraite", a souligné le ministre. Ils vont donc devoir choisir entre « être payé moins » ou « travailler plus ». Voilà qui confirme de façon étonnante le slogan électoral de Nicolas Sarkozy « travailler plus pour gagner plus ». Comment pourra se débrouiller un cheminot qui veut gagner plus sans perdre pour autant ses RTT ni ses avantages à la retraite? Ce doit être ça la plus grande souplesse préconisée par le Ministre du travail…




S.D. / Source Web











Partageons sur FacebooK
Petites annonces