Sommaire
France
19/08/2008 - 14:50

Rencontre:Rama Yade-dalaï lama le 22 août

PARIS- La secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme, Rama Yade, s'entretiendra avec le dalaï lama le 22 août près de Lodève (Herault) et lui exprimera sa "solidarité" avec son "combat courageux", a-t-elle annoncé mardi.



"Je rencontrerai le dalaï lama, comme je l'ai toujours indiqué. Je l'avais déjà confirmé le 13 août dernier. Depuis, ce rendez-vous a été fixé avec le bureau de représentation du dalaï Lama au matin du 22", à l'occasion de l'inauguration d'un temple bouddhiste près de Lodève (Hérault), a déclaré Mme Yade.

"A cette occasion, je m'entretiendrai avec lui", a-t-elle précisé.

"Je considère ma rencontre avec le dalaï lama comme un triple témoignage, venu du fond du coeur: je lui dirai mon respect pour le chef spirituel qu'il est, mon admiration pour l'homme de paix qu'il est, et ma solidarité pour le combat courageux qu'il mène depuis tant d'années", a expliqué la secrétaire d'Etat.

Le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, doit également rencontrer le dalaï lama vendredi en compagnie de l'épouse du président de la République, Carla Bruni-Sarkozy, près de Lodève, a indiqué lundi une source diplomatique.

Interrogée sur la possibilité d'une rencontre conjointe, Rama Yade a répondu : "Je ne sais pas à quelle heure il (Bernard Kouchner) le voit. On va voir ça ensemble".

Le PS avait dénoncé une rencontre organisée "en catimini" entre M. Kouchner et le dalaï lama et réclamé au contraire une "diplomatie forte et transparente" pour la France.

"Ma position a le mérite de la cohérence et de la constance", a insisté Rama Yade. "J'ai dit depuis le mois de mars, au plus fort de la répression au Tibet, que je rencontrerai le dalaï lama. J'avais dit que les portes de notre pays lui seront toujours ouvertes et si c'est une visite pastorale, je le recevrai volontiers et sans réserve", a-t-elle poursuivi.

Mme Yade a indiqué que son initiative avait reçu le feu vert du président Sarkozy. "Quand au mois de mars, on avait parlé d'une possible rencontre avec le dalaï lama lors de sa visite pastorale en août, il m'avait tout de suite accordé sa confiance, en disant oui. Quand j'ai reconfirmé le 13 août, pareil. De mon point de vue, il a toujours été en accord avec mes positions", a-t-elle déclaré.

La présidence de la République avait annoncé le 6 août que Nicolas Sarkozy ne recevrait pas le dalaï lama au cours de sa tournée à vocation pastorale en France, qui doit durer jusqu'au 23 août.

Pékin avait mis en garde M. Sarkozy contre les conséquences sur les relations franco-chinoises d'une telle rencontre. Jeudi encore, la Chine a appelé la France à gérer "prudemment" la question tibétaine, en évitant "toute perturbation" de nature à compromettre les relations franco-chinoise à l'occasion de la visite du dalaï lama.

Le chef d'Etat avait affirmé que le dalaï lama n'avait pas souhaité le rencontrer pendant sa visite, un moment jugé peu opportun en plein Jeux Olympiques de Pékin, une position aussi défendue par les représentants en France du dignitaire tibétain.


Source: Yahhoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn