Sommaire
France
26/08/2008 - 17:05

Rentrée des classes: attention les yeux

PARIS - Qu'il entre à l'école maternelle ou primaire, qu'il fasse ses premiers pas ou son entrée à la crèche, la rentrée est toujours l'occasion de faire le point sur la bonne santé de l'enfant.



Parmi tous les contrôles nécessaires, il en est un qui est particulièrement important et obligatoire pour assurer son avenir et sa bonne réussite scolaire: le contrôle de sa vue.

Dans un communiqué, l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (ASNAV) rappelle que plus d'un enfant sur six de moins de cinq ans a des problèmes de vision: 180.000 enfants présentent des signes d'amblyopie fonctionnelle (pas de vision d'un côté) ou de strabisme, environ 400.000 sont amétropes (myope, hypermétrope ou astigmate) et 70.000 ont des lésions organiques, dont 4.000 ont une amblyopie organique.

Les 180.000 enfants présentant des signes d'amblyopie fonctionnelle ou de strabisme doivent susciter inquiétude et attention: s'ils ne sont pas dépistés et équipés précocement, ils deviendront malvoyants ou aveugles. Traités avant l'âge de 2 ans, ils récupéreront une vision normale; entre 2 et 6 ans, ils ne récupéreront que 50% de leur vision.

Au-delà, à l'âge de l'apprentissage de la lecture, la récupération est beaucoup plus aléatoire, plus lente et plus contraignante. Cette prise de conscience de la nécessité d'un dépistage précoce de la vue des tout petits n'est pas bien assumée aujourd'hui: ni les parents, ni les différents acteurs de la prévention ne se préoccupent suffisamment de cet enjeu national.

L'apprentissage de la lecture exige de grandes capacités visuelles. Lire est un acte qui fait appel à des mécanismes délicats et complexes qui peuvent être perturbés par une vision déficiente. S'il ne les a pas, l'enfant risque alors d'être découragé et, confronté à de trop grandes difficultés, peut refuser d'apprendre.

Une étude - menée sous l'égide de l'ASNAV - démontre la corrélation entre les difficultés d'apprentissage de la lecture et les anomalies de la vision. Cette étude a permis de constater que les enfants qui présentent un trouble de la vision, même léger, retrouvent les mêmes performances de lecture que les écoliers sans anomalies, dès qu'ils sont corrigés.

Les troubles de la vision les plus handicapants pour l'apprentissage de la lecture sont les problèmes de mobilité oculaire, la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme. L'astigmatisme est souvent à l'origine de difficultés scolaires, d'autant plus que c'est un défaut souvent ignoré. N'oublions pas que d'une bonne vision, peut dépendre la réussite scolaire puis professionnelle.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn