Sommaire
Tribune Libre
22/08/2011 - 12:11

Santé: La chasse aux pets

Santé: La chasse aux pets; La chasse aux pets? Mission impossible…; Le célibat tue, mais le mariage enlaidit; Mediator : une étude souligne les dérives des prescriptions.



Notre revue de presse santé du 22 Août 2011

Santé: La chasse aux pets
La chasse aux pets? Mission impossible…
Des personnes compétentes ayant comptabilisé leurs pets, il semble que la moyenne tourne autour de 14 par jour, ce qui correspond à un peu moins d'un litre de gaz. Mais on peut en faire beaucoup plus ou beaucoup moins, sans que cela traduise nécessairement l'existence d'une maladie. Seule inquiétude, « si l'on ressent des douleurs intestinales, que l'on ne va pas à la selle et que l'on ne pète pas du tout non plus, cela peut signaler une occlusion intestinale » précise le Pr Marc-André Bigard, gastro-entérologue au CHU de Nancy. (www.destinationante.com) La nature fait parfois des choses très bizarres, n'est-ce pas?

Le célibat tue, mais le mariage enlaidit
Deux nouvelles études sur le mariage ne sont pas à proprement parler contradictoires, mais elles donnent à réfléchir sur les joies matrimoniales. Des chercheurs de l'université de Louisville, dans le Kentucky, ont compilé près de 90 précédentes études conduites au cours des 60 dernières années. Elles montrent que les célibataires, en particulier les hommes, vivent en moyenne beaucoup moins longtemps que leurs congénères mariés. Les hommes célibataires auraient un risque de mortalité plus élevé de 32 % au cours de leur vie. Les chercheurs mettent en évidence les risques accrus d'isolement social supportés par les célibataires. Mais à en croire une autre étude américaine, il faut malgré tout réfléchir avant de se laisser passer la bague au doigt. Des travaux menés sur 10 071 personnes par l'université de l'Ohio montrent que les femmes ont tendance à prendre du poids après leur mariage. Les tâches ménagères et la responsabilité du foyer rendraient les épouses plus sédentaires. Une tendance fatale au moment de passer sur la balance. (www.atlantico.fr) Quand on passe d'une vie de célibataire qui sort à une vie de mère au foyer avec un quotidien peu motivant, il y a forcément des retombées sur le plan physique et moral, d'où la prise de poids et la négligence!

Mediator : une étude souligne les dérives des prescriptions
Une nouvelle étude enfonce le clou. Réalisée à partir de 2576 fiches de patients ayant pris du Mediator, elle confirme que ce médicament a été prescrit majoritairement en dehors de son autorisation de mise sur le marché (AMM). Présenté comme ­antidiabétique, il a été en réalité prescrit comme coupe-faim dans près de deux cas sur trois. «Notre étude permet de mettre en évidence une caractéris­tique majeure de cette crise sanitaire : le mésusage du produit», souligne David Koenig, l'auteur de l'étude publiée le 8 août sur le site de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Les femmes en surpoids ont été les plus nombreuses à prendre du Mediator hors AMM. (www.lefigaro.fr) Les fautifs sont donc bien les médecins qui ont préscrit ce médicament comme coupe faim!

Source: Yahoo News


Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces