Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
30/07/2011 - 16:06

Santé: Le sexe, la pensée positive

Santé: Le sexe, la pensée positive; Les Français pensent au sexe entre une et dix fois par jour; Sida: quel est l'impact réel du nombre de partenaires sexuels?; Faire l'amour tous les jours booste les spermatos!



Notre revue de presse santé du 30 Juillet 2011

Santé: Le sexe, la pensée positive
Les Français pensent au sexe entre une et dix fois par jour
Le sondage révèle que 30% des personnes interrogées ont des pensées érotiques entre dix et vingt fois, contre 17% qui avouent en avoir plus de vingt fois quotidiennement. Contrairement aux idées reçues, les hommes ne sont pas les seuls à ne penser qu'au sexe. Dans certaines régions, l'esprit des femmes erre également plus de vingt fois par jour vers des pensées coquines. (www.topsante.com) Qui a dit que les femmes pensaient moins au sexe que les hommes? Encore une idée reçue...

Sida: quel est l'impact réel du nombre de partenaires sexuels?
S'intéresser à la prévention du sida c'est, immanquablement, se pencher sur les comportements sexuels. A commencer par ceux connus pour être «à haut risque» de transmission du VIH. Une étude publiée vendredi 15 juillet 2011 dans les prestigieuses colonnes de l'hebdomadaire médical britannique The Lancet met à mal certains lieux communs concernant la sexualité et les risques infectieux inhérents à la «simultanéité» des partenaires. (www.slate.fr) Le risuqe n'est pas le nombre de partenaires mais plutôt les protections utilisées avec ces différents partenaires.

Faire l'amour tous les jours booste les spermatos!
Le Dr David Greening, gynécologue-obstétricien a mené une étude dans un centre pour l'infertilité et la fécondation in vitro (FIV) à Sydney. 118 hommes dont la qualité du sperme était inférieure à la moyenne ont fait partie du protocole.Chacun de ces 118 hommes devaient éjaculer tous les jours sans modifier aucunes de leurs habitudes de vie. A l'issue de cette étude, le médecin a constaté que leur indice de fragmentation de l'ADN (DFI), un indicateur de la dégradation de l'ADN des spermatozoïdes, était passé de 34% en moyenne (sperme de "médiocre" qualité) à 26% en moyenne (sperme de qualité "convenable"). (www.topsante.com) Il s'agit bien d'une étude menée par un homme!

Source: Yahoo News










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces