Sommaire
Tribune Libre
01/07/2011 - 11:31

Santé: Un bon rat rôti, ça vous tente?


Un bon rat rôti, ça vous tente?; Un chercheur infecté dans son laboratoire meurt de la peste; La recrudescence des IST se confirme; Sommeil: le Noctran supprimé dans 4 mois.



Santé: Un bon rat rôti, ça vous tente?
Un bon rat rôti, ça vous tente?
Verrons-nous demain fleurir dans les plaines africaines des fast-foods servant du rat? Au Mozambique, la vie est de plus en plus chère, et pour la population il devient difficile de s'alimenter correctement.
Alors certains habitants du village de Madamba, dans la région de Tete, chassent les rats jusque dans leur terrier ou enflamment des champs d'herbes sèches pour les capturer, afin de les cuisiner et les vendre sur les bords de route, raconte le site Afriquinfos.
Ces vendeurs ambulants proposent des rats rôtis, cuisinés dans diverses sauces ou simplement servis à la sortie de la broche. Une fois grillés, les rongeurs sont enserrés entre deux branches de bois pour les maintenir ensemble. (ww.slate.fr)
Voilà un met très savoureux!

Un chercheur infecté dans son laboratoire meurt de la peste
L'histoire ne date pas d'hier, mais elle est racontée ce jeudi dans le très sérieux New England Journal of Medicine (NEJM). Un chercheur américain, qui avait contracté la maladie en s'infectant avec une souche pourtant atténuée dans son laboratoire, est mort en 2009 de la peste.
Le scientifique, âgé de 60 ans et souffrant de troubles respiratoires s'aggravant depuis plusieurs jours, s'est présenté en septembre 2009 aux urgences. «Son état s'est rapidement détérioré et, malgré la réanimation, le patient est décédé en 13 heures», raconte Karen Frank, de l'université de Chicago, dans le NEJM. (www.20minutes.fr)
C'est le comble du chercheur.

La recrudescence des IST se confirme
Se protéger quand on fait l'amour, c'est vraiment la base de la prévention contre les infections sexuellement transmissibles (IST). Or la vigilance en France, est à la baisse. Les comportements à risque se développent… et les IST progressent. Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), publié ce matin, passe en revue différentes maladies – à l'exception notable du VIH/SIDA : Gonococcies, chlamydioses, infection à papillomavirus humain (HPV), hépatite B, syphilis… Et l'INPES joue sa partition, lançant une nouvelle campagne de prévention et de dépistage. (www.destinationsante.com)
Il faudrait remettre au goût du jour les cours de prévention.

Sommeil: le Noctran supprimé dans 4 mois
Commercialisé par le laboratoire Menarini en France depuis 1988, le Noctran 10mg en comprimé sécable est généralement prescrit aux personnes qui souffrent de troubles du sommeil tels qu'une insomnie occasionnelle ou une insomnie transitoire.
L'Afssaps a décidé de retirer la spécialité médicale du marché à compter du 27 octobre prochain en raison d'un rapport bénéfice/risque défavorable. Selon l'autorité française, l'association des trois substances actives du Noctran expose en effet les patients à un cumul des risques d'effets indésirables. En outre, un surdosage volontaire du médicament peut se révéler fatal pour le consommateur... comme c'est le cas pour beaucoup de somnifères, il est vrai! (www.topsante.com)
Il faut apprendre à se passer des somnifères afin d'éviter les effets indésirables.

Source: Yahoo news


Marlène Delcluze








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces