Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
09/06/2014 - 22:09

Sarkozy: un bureau politique UMP à haut risque

Le bureau politique sensé entériner l’après-Copé (ou l’avant-Sarko?) doit se réunir mardi 10 juin. Comptant une cinquantaine de membres, il délibère à la majorité des suffrages exprimés.



Les principaux responsables du Parti n’ignorent pas que l’élection du prochain président de leur parti  ouvre une voie directe vers les élections présidentielles de 2017. Dans un livre à paraître également ce 10 juin, Hilary Clinton, ex-ministre des Affaires Etrangères d’Obama, dépeint Nicolas Sarkozy alors qu’il était président de la République, sous un jour peu avantageux. S’il est peu probable que les propos d’Hilary Clinton parviennent à jeter le discrédit sur l’ancien président, il en va tout autrement de ceux que pourrait tenir le futur président de l’UMP pour écarter ce puissant rival. De qui le prochain président de l'UMP sera-t-il le lieutenant? Revue de presse :

L'UMP joue son avenir, avec Nicolas Sarkozy en coulisses: "Sauver l'UMP d'une disparition désormais possible : voilà l'enjeu des prochaines semaines", a prévenu mardi François Fillon, qui a dénoncé avec vigueur les "turpitudes" passées. "S’il veut tuer dans l’œuf les velléités de relève de ceux qui versent déjà des larmes de crocodile sur ses tracas judiciaires, Nicolas Sarkozy doit reprendre lui-même la présidence de l’UMP. Dans une élection par les adhérents, il est imbattable", estime le politologue Thomas Guénolé. Selon Le Journal du Dimanche, l'ancien président présenterait son "plan de décollage" à ses proches lundi ou mardi. (Reuters)

Jacasseur, indiscret et médisant: Nicolas Sarkozy vu par Hillary Clinton: A en croire les journalistes américains, les Mémoires d'Hillary Clinton, à paraître mardi 10 juin, ne renferment que peu d'anecdotes croustillantes. ...  "La plupart des dirigeants sont plus discrets en privé que sur le devant de la scène. Pas Sarkozy. Il aime les ragots, traite les autres dirigeants de fous ou d'handicapés", écrit celle que d'aucuns voient comme la future présidente des Etats-Unis, dans un chapitre consacré à l'Europe. Hillary Clinton se souvient de plusieurs gentillesses bien peu diplomatiques décernées par Nicolas Sarkozy à des dirigeants : "L'un d'eux était un 'accro à la drogue'. Un autre avait une armée 'qui ne savait pas comment se battre'. Un autre encore était issu d'une longue lignée de 'brutes'. Sarkozy se demandait sans arrêt pourquoi les diplomates qui s'adressaient à lui étaient inévitablement vieux, grisonnants et masculins." (Francetv Info)

Face à Sarkozy, la résistance s'organise: De leur côté, les copéistes sont toujours persuadés que leur patron va être blanchi dans l'affaire Bygmalion. Copé a d'ailleurs fait savoir cette semaine à un élu qu'il n'avait nullement l'intention de protéger Sarkozy, dont la sincérité des comptes de campagne est mise en question. "Je ne suis pas né de la dernière pluie, a expliqué Copé. Il peut se mettre le doigt dans l'œil." Un de ses amis n'exclut pas qu'il prétende une nouvelle fois… à la présidence de l'UMP. (Lejdd.fr)

Sylvie Delhaye S. D.








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces