Sommaire
Tribune Libre
02/08/2011 - 13:53

Sciences: mutation génétique et élevages

Sciences: mutation génétique et élevages; Découverte de nouvelles mutations génétiques impliquées dans la schizophrénie; Cochons, saumons, gibier… Quand l'élevage nuit au sauvage; Le virus de la rage découvert chez une chauve-souris en Meurthe-et-Moselle.



Notre revue de presse sciences du 2 Août 2011

Sciences: mutation génétique et élevages
Découverte de nouvelles mutations génétiques impliquées dans la schizophrénie
Des scientifiques ont analysé chez 42 personnes (des malades et leurs parents) près de 20.000 gènes, en axant leurs recherches sur le repérage de mutations "de novo", c'est-à-dire présentes chez les patients mais pas chez leurs parents. Les résultats ont alors montré que ces mutations "de novo" étaient plus fréquentes chez les personnes souffrant de schizophrénie que dans le reste de la population. Comme ces altérations génétiques sont de plus en plus fréquentes, cela pourrait, en partie du moins, expliquer le taux élevé de schizophrènes relevé au niveau mondial. (www.maxisciences.com) Cela veut tout simplement dire qu'il y a de plus en plus de "malades" autour de nous...

Cochons, saumons, gibier… Quand l'élevage nuit au sauvage
A l'origine des algues vertes tueuses de sangliers, l'élevage porcin: «Il est maintenant admis par l'Inra que c'est l'excès d'azote d'origine agricole qui crée ce phénomène. C'est l'élevage intensif, porcin, bovin ou autre, qui en est la cause», accuse Jean Hascoët, de l'association Baie de Douarnenez Environnement. Le ministère de l'Ecologie l'explique sur son site: «Le nitrate provient aujourd'hui essentiellement des activités agricoles, notamment de l'épandage d'engrais azoté d'origine minérale ou organique (lisier ou fumier). Seule une partie de l'azote est absorbée par les plantes, et le reste se diffuse dans la nature (eau, sol, air). L'eau chargée en nitrates ruisselle depuis les champs, rejoint les rivières puis la mer». (www.20minutes.fr) Le titre aurait pu être "quand le fumier nuit à l'environnement"!

Le virus de la rage découvert chez une chauve-souris en Meurthe-et-Moselle
C'est en Meurthe-et-Moselle, plus précisément à Pagny-sur-Moselle que la découverte a été faite. Intrigué par la surmortalité des chauves-souris qui nichent dans le cabanon de son jardin, un habitant a décidé de faire procéder à des analyses sur quelques-uns des cadavres retrouvés. Le verdict s'est révélé sans appel : l'un des animaux étaient atteints de la rage, explique France-info. (www.maxisciences.com) Vont-elles se transformer en vampires sous l'effet de la rage?

Source: Yahoo News










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces