Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
L'Economie en temps réel et en continu
18/03/2008 - 12:54

Sécurité sociale : un déficit moins fort que prévu


Selon le ministre du Budget, c'est l'amélioration de l'emploi qui a notamment permis de limiter la perte à 9,4 milliards au lieu de 11,7 milliards.



Les évaluations ne sont pour le moment que provisoires mais elles devraient réjouir la majorité au lendemain de sa défaite électorale aux municipales. Le ministre du Budget, Eric Woerth, a indiqué que le déficit du régime général de la Sécurité sociale (salariés du privé) en 2007 «s'établirait à 9,4 milliards d'euros au lieu de 11,7 milliards d'euros prévus en septembre dernier».

Ces résultats, marqués par une réduction des déficits des branches maladie et famille, doivent désormais être certifiés par la Cour des comptes. La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) sont donc les principales bénéficiaires des recettes supplémentaires.


Amélioration de l'emploi

Comment expliquer ce décalage de 2,3 milliards ? D'après le ministre, il « provient essentiellement de rentrées de CSG et de cotisations» plus importantes que prévu. Ainsi, «1,2 milliard d'euros de recettes supplémentaires sont dues à un rendement supérieur de la CSG et du prélèvement de 2% sur les revenus du patrimoine et de placement», précise-t-il.

L'amélioration de l'emploi enregistré ces derniers mois a également permis de réduire le déficit de la sécurité sociale. «700 millions de cotisations supplémentaires sur l'ensemble des revenus d'activité ont été enregistrés par rapport aux prévisions, grâce à des créations d'emplois plus importantes en fin d'année», a expliqué Eric Woerth.

Eric Woerth s'est par ailleurs félicité que « le plan d'alerte décidé en juillet dernier par le gouvernement ait produit ses effets et permis de maîtriser l'évolution des comptes de la sécurité sociale». Il a toutefois mis en garde contre toute spéculation sur le niveau du déficit public de l'Etat : «On ne peut à ce stade en tirer aucune conclusion quant au déficit public qui sera notifié à la Commission européenne fin mars et qui prendra en compte les résultats de l'ensemble des administrations de sécurité sociale, de l'Etat et des collectivités locales et leur traitement en comptabilité nationale».

lefigaro.fr

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn