Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
21/12/2007 - 11:31

Ségolène Royal au chevet des salariés de Jourdan


L'ex-candidate socialiste à la présidentielle s'est rendue jeudi à Romans-sur-Isère où elle a rencontré les salariés du chausseur de luxe Charles Jourdan, qui a été mis en liquidation judiciaire lundi. Ségolène Royal a expliqué qu'elle souhaitait rencontrer la "France qui souffre" pendant que le président de la République fait les gros titres de la presse people.



Ségolène Royal au chevet des salariés de Jourdan
"Le Président s'amuse et pendant ce temps-là la France souffre" : Ségolène Royal a souhaité repartir à l'offensive jeudi contre Nicolas Sarkozy en se rendant à Romans-sur-Isère à la rencontre des ouvriers de Charles Jourdan. Le chausseur de luxe a été placé en liquidation judiciaire en début de semaine par le tribunal, une décision qui va conduire au licenciement de 197 personnes. "Je suis ici en solidarité. Restez debout!" a lancé l'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle.

Entre émotion et colère. Au milieu des chaînes de production des chaussures de luxes, certaines ouvrières, invitée par Ségolène Royal à raconter leur vie professionnelle, ont eu la larme à l'oeil, en évoquant leurs 35, 38 ou 40 ans d'entreprise. D'autres salariés affichaient eux des visages maussades : "elle aurait dû venir avant...On est liquidés, on est morts...". "Je trouve atroce, abominable ces licenciements avant Noël" a répété Ségolène Royal compatissante.

"Femme politique" avec "un peu de pouvoir médiatique", Ségolène Royal a aussi expliqué vouloir passer à l'action "au service d'une cause" qu'elle croit "être très bonne". "S'il y a un petit espoir de faire bouger les choses, il faut y aller", a-t-elle lancé. Avant de donner rendez-vous aux salariés le 3 janvier prochain avec Hervé Novelli, secrétaire d'Etat aux Entreprises et au Commerce extérieur. "Preuve que ça a bougé", selon Ségolène Royal.


Yasmina Kehiha / Source Web







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK
Petites annonces