Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
18/06/2008 - 19:19

Séisme au Sichuan: 80% de l'habitat naturel du panda dégradés


Inquiétude pour le panda en Chine. Les autorités estiment qu'environ 80% de l'habitat naturel du mammifère menacé a souffert lors du séisme qui a frappé la province du Sichuan le mois dernier.



La réserve de Wolong, connue dans le monde entier, et 48 autres créées dans la province pour protéger les pandas et autres espèces menacées ont subi des dégâts lors du séisme, selon Cao Qingyao, un porte-parole de l'administration forestière. Il a estimé qu'environ 80% de l'habitat du panda au Sichuan avait été dégradé par le tremblement de terre qui a provoqué nombre de glissements de terrain.

Il a ajouté qu'on ignorait toujours combien de pandas ont été tués lors du séisme du 12 mai dernier. "On ne peut toujours pas avoir accès à certains des habitats locaux, alors c'est impossible d'évaluer précisément les pertes", a-t-il confié mardi à des journalistes à Pékin.

La Chine est le seul pays au monde où des pandas vivent à l'état sauvage et le plantigrade y est presque vénéré comme un symbole national. Environ 1.600 des mammifères vivent dans les forêts de bambous des montagnes du Sichuan essentiellement et de la province voisine du Shaanxi. Environ 180 autres ont été élevés en captivité.

La réserve de Wolong, qui abritait 64 pandas, a subi de très importants dégâts et l'un des animaux a été tué tandis qu'un autre est toujours porté disparu. Le centre reste fermé aux visiteurs et pourrait ne pas rouvrir avant l'année prochaine.

Selon David Wildt, un spécialiste des pandas du Zoo national de Washington, les photos montrent que l'habitat du panda a été fortement endommagé par endroits. Mais il juge que les 80% de dégradations avancés par Cao Qingyao relèvent plus de la supposition. La seule façon d'évaluer précisément les dégâts serait d'envoyer des équipes dans ces zones largement inaccessibles, a-t-il estimé.

Les scientifiques de Wolong ont fait état de l'instinct de survie inné des pandas, un sixième sens qui les aurait incité à se mettre à l'abri avant le tremblement de terre et quitter les zones menacées par les glissements de terrain pour se réfugier dans les hauteurs.

Mais pour David Wildt, aucun élément scientifique ne vient étayer cette théorie: "Nous n'avons vraiment aucun indice sur la façon dont un animal va réagir par anticipation d'un séisme", assure-t-il.

Source: yahoo news


Arame Diène






Arame Diène

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK