Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Europe
12/06/2008 - 18:58

Serbie: un suspect accusé de crimes de guerre confondu par son ADN



Une analyse ADN a confirmé l'identité d'un suspect serbe accusé de crimes de guerre, qui affirmait ne pas être la personne recherchée par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), a-t-on appris jeudi.



Stojan Zupljanin, l'un des quatre derniers fugitifs recherchés par la justice internationale pour crimes de guerre en ex-Yougoslavie, avait été arrêté par la police mercredi en Serbie. Le suspect a affirmé s'appeler Branislav Vudakin et être originaire de Backa Palanka, dans le nord de la Serbie. Mais une vérification de ses empreintes digitales et de son ADN a confirmé qu'il s'agissait bien de Zupljanin, a indiqué Ivana Ramic, porte-parole du TPIY.

Agé de 57 ans, cet ancien commandant de police bosno-serbe pendant la guerre de Bosnie (1992-95) a été arrêté dans un appartement de Pancevo, à une vingtaine de kilomètres de Belgrade. Zupljanin est recherché par le TPIY pour crimes contre l'humanité dans divers camps de détention serbes dans le nord de la Bosnie.

L'Union européenne a appelé la Serbie à le transférer au TPIY, basé à La Haye, "sans délai", et a également appelé Belgrade à "accentuer ses efforts" pour capturer trois fugitifs encore recherchés par le TPIY: l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, leur chef militaire Ratko Mladic, et celui des Serbes de Croatie Goran Hadzic.

Source: yahoo news

Lu 791 fois




Arame Diène








Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb