Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
20/11/2007 - 18:28

Séville, capitale de la communauté autonome d'Andalousie

Capitale architerturale, culturelle, gastronomique, festive et hospitalière, bien des charmes pour la renommée de cette "grande dame du sud". Belle de jour comme de nuit, été comme hiver elle devient irrésistible dans l'infini de ses lumières douces et dans son printemps aux odeurs enivrantes. On a bien entendu des sourires, surtout au sujet de sa semaine sainte et sa Feria d'abril, évènement sans pareil.



La semaine sainte

 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La semaine sainte est le moment de l'année que les Sévillans attendent avec le plus d'impatience.Elle à lieu du dimanche des Rameaux au dimanche de pâques.(du 16 au 23 mars 2008)L'espace d'une semaine, Séville devient la ville la plus belle et la plus mystérieuse qui soit, c'est l'occasion de découvrir des recoins inconnus et de déambuler dans les vieux quartiers à des heures insolites.

La Feria de abril

A l'origine, c'était une grande foire agricole et commerciale, créée en 1847. Mais au fil du temps la fête l'a emporté sur les affaires, et la feria de Séville est aujourd'hui le théâtre de festivités débridées. En 2008, elle se déroulera du 07 au 13 avril. L'ouverture officielle se fait le lundi soir à minuit, avec l'illumination du monumental portail d'entrée du Real et des trois cent mille ampoules qui éclairent les rues. Là vont se vivre en fait deux ferias: celle de jour et celle de nuit. Dans la journée se rassemblent des centaines d'attelages, des milliers de cavaliers et d'amazones en costumes traditionnels.
Les familles aussi se rassemblent, dans des "caseta" pour discuter, manger et boire. Après une visite de la ville, les "aficionados" se rendent à la "maestranza" pour assister, vers 18h, aux corridas.
Le public de Séville est réputé pour sa connaissance des règles taurines et son respect des toreros: le silence des arènes atteint parfois une dimension dramatique. A la fin des corridas, sur les coups de 20h, commence la feria nocturne. Dans les mouvements élégants des robes, la lumière douce des lampions et les effluves d'alcool, les casetas se remplissent pour s'abandonner à la fête.

Attention: il est tout aussi mal vu de ne pas s'y abandonner que de boire le verre de trop qui vous transforme en "borracho" de feria (ivrogne). C'est ce mélange de fête à outrance et de convivialité tranquille qui fait tout le charme de la Feria d'abril. Tout s'achève le dimanche soir par un feu d'artifice, après la très attendue corrida des redoutables taureaux de Miura.

Lauren Robotti



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo