Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Europe
25/06/2008 - 18:19

Silvio Berlusconi se présente en victime


Le président du Conseil italien Silvio Berlusconi a une nouvelle fois fustigé la justice de son pays, qu'il accuse de transformer sa vie en calvaire depuis plusieurs années.



Plaçant ses mains en croix comme un homme menotté, "Il Cavaliere" s'est illustré au cours d'une intervention devant les membres de la Confesercenti, le syndicat des opérateurs dans le domaine du tourisme, des services et de l'artisanat.

"Ils voudraient me voir comme cela", a-t-il lancé à la foule, avant de qualifier les juges et les magistrats du pays de "métastases de la démocratie", sous les huées et sifflets de son auditoire.

Ce n'est pas la première fois que le magnat des médias italien tire à boulets rouges sur la justice, qu'il accuse notamment de tenter de déstabiliser son gouvernement fraîchement nommé en mai.

Selon lui, entre 1994 et 2006, 789 juges et magistrats ont tenté d'entacher sa réputation en vue d'influencer le vote des Italiens.

S'attachant à rappeler qu'il n'avait jamais été condamné, Berlusconi a profité de la tribune qui lui était offerte mercredi pour dresser une liste de faits censée appuyer sa théorie de l'acharnement.

D'après ses calculs, au cours de ces douze dernières années, la police lui aurait rendu visite à 577 reprises, l'aurait convoqué 2.500 fois, pour une note totale qui avoisinerait 174 millions d'euros en frais d'avocats.

Source: yahoo news


Arame Diène






Arame Diène

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK