Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



L'Economie en temps réel et en continu
04/08/2008 - 19:43

Société générale: mise en examen de l'assistant de Kerviel


Jérôme Kerviel, le trader soupçonné de falsifications aux dépens de la Société Générale, n'est plus seul mis en cause dans ce dossier, après la mise en examen de son assistant, soupçonné d'être son complice.



Thomas Mougard, 24 ans, assistant du trader, a été mis en examen vendredi pour "complicité d'introduction frauduleuse de données dans un système informatique", a-t-on appris lundi de source judiciaire. Il a été laissé libre sans contrôle judiciaire.

Cette annonce est intervenue alors que Jérôme Kerviel a une nouvelle fois été entendu lundi pendant près de quatre heures par les magistrats sur le fond du dossier.

Les juges Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset reprochent à Thomas Mougard "d'avoir aidé sciemment Jérôme Kerviel à saisir des opérations fictives" sur les marchés via le système de la banque en 2007 et courant janvier 2008, selon cette source judiciaire.

Le parquet avait requis le 2 juillet sa mise en examen, considérant que l'attitude de l'assistant constituait une "complicité par aide ou assistance". M. Mougard conteste les faits qui lui sont reprochés, selon la même source.

Jérôme Kerviel était jusque-là la seule personne poursuivie et considérée, sur le plan pénal, comme l'unique responsable des falsifications qui ont coûté 4,9 milliards d'euros à la banque.

Le trader de 31 ans a été mis en examen le 28 janvier pour "abus de confiance", "faux et usage de faux" et "introduction frauduleuse de données dans un système informatique".

Dans un rapport interne rendu public en mai, la banque avançait des "indices de complicité interne" de la part de son assistant, affirmant qu'"au total, près de 15% des transactions fictives enregistrées pour Jérôme Kerviel l'ont été par son assistant".

Le rapport met également l'accent sur un courriel du 31 décembre 2007 de Thomas Mougard à M. Kerviel, faisant état d'un résultat de 1,4 milliard d'euros dégagé par le trader grâce à ses opérations.

Le calcul de ce montant suppose, selon la banque, que l'assistant "avait connaissance du résultat réalisé" par le trader "sur ses transactions frauduleuses".

Source: yahoo news

Arame Diène







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: