Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
18/04/2015 - 00:10

Société: tout ne va pas bien, tout va même très mal

Manuel Valls a présenté ce vendredi, à l'occasion d'un discours à Créteil un plan triennal (2015-2017) de lutte contre le racisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'homophobie et toutes les discriminations. Je me suis dis : c'est bien, je vais faire un papier la-dessus. Et, pour tâter la température, je lis les commentaires.



Société: tout ne va pas bien, tout va même très mal
J'y vois des chrétiens qui se plaignent que les discriminations anti-chrétiennes ne sont pas réprimées, des Français qui se plaignent du racisme anti-blanc, on y dit que quelqu'un, qui n'est probablement pas au courant qu'on parle de lui, "conchie" les "racailles muzz" ou "collabos gauchistes". Personne ne donne d'exemple sinon la priorité accordée à une famille rom sur un logement hlm. Personne n'écrit que c'est bien de se battre contre le racisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'homophobie. Personne ne dit que les juifs, les Arabes,  les Noirs, les musulmans et les homosexuels représentent des minorités. Personne n'indique qu'il a été témoin d'une discrimination, comme si cela était exceptionnel. On se plaint au contraire que "ceux qui brulent les voitures, agressent les médecins, les pompiers, les policiers [...], les enseignants ... sont sous la protection de Manuel Valls".  
Alors tout ne va pas bien, tout va même très mal. Et l'amalgame entre le délinquant et l'Arabe ou le Noir continue. Et je me prends à penser que si je milite contre le racisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'homophobie, je vais passer bientôt pour défendre le Mal réincarné alors que je ne fais que désapprouver une idéologie devenue défendable parce que dédiabolisée, comme on sait qui.
Je me disais quelquefois que le Gouvernement s'attachait à régler des problèmes sociétaux parce qu'il ne pouvait pas résorber le chômage, la crise financière et permettre que chacun ait suffisamment de ressources pour s'endormir sans crainte du lendemain. C'était avant de lire les commentaires internet sur ce plan triennal: ils en démontrent l'urgence. Il me reste, pour me consoler ou me bercer d'illusions, à imaginer que tous ceux qui désapprouvent comme moi le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie représentent la majorité silencieuse.
Parmi les mesures de ce programme triennal, la pénalisation des publications racistes, antisémites et homophobes, l'obligation faite aux hébergeurs de sites internet "destinés au public français" d'avoir une représentation juridique en France, la création d'une instance opérationnelle de lutte contre le racisme et l'antisémitisme dans chaque département, une campagne nationale de sensibilisation.

 

Sylvie Delhaye S. D.









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Jeudi 21 Juillet 2016 - 19:29 Dyslexie : mieux la soigner avec la musique

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK