Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
17/12/2007 - 10:27

Suite à l'alerte dans le ferry Algérien, les enquêteurs sont sur les traces du suspect


S'agit-il d'une vengeance contre le propriétaire de la voiture désignée comme piégée ? L'hypothèse d'une fausse alerte destinée à annuler le départ de cinq ressortissants algériens frappés d'un arrêté d'expulsion et embarqués sur le navire reste aussi plausible et prise en considération par la police. La mobilisation générale des autorités, samedi soir, dans le Port autonome, a par ailleurs mis en évidence l'extrême vulnérabilité de ce type de cible en cas de véritable attaque terroriste.



Quelles étaient les véritables motivations de celui, ou celle qui a lancé l'alerte à la bombe, samedi dans le ferry Tariq Ibn Ziyad, conduisant à l'évacuation du bateau, samedi soir à Marseille (lire notre édition d'hier)? Les enquêteurs restent encore très perplexes, avec une seule certitude: l'appel anonyme est bien arrivé au consulat d'Algérie à Lyon, puis a été répercuté vers le responsable d'Algérie Ferries à Marseille. Même si la police dispose, semble-t-il, d'éléments permettant de confondre le suspect, personne n'a encore été interpellé.

Malgré les efforts des compagnies et ceux des forces de l'ordre, qui disposent notamment de détecteurs d'explosifs et de chiens renifleurs, il demeure toujours impossible de contrôler l'ensemble des véhicules qui embarquent sur les ferries. Si la menace continue de s'amplifier, surtout avec la montée en puissance de la branche d'al-Qaïda au Maghreb islamique (ex Groupe salafiste pour la prédication et le combat, GSPC) en Algérie, peut-être les autorités vont-elles être forcées de durcir leur dispositif de sécurité.

Source: http://www.laprovence.com


Yasmina Kehiha






Yasmina Kehiha

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK