Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
04/11/2007 - 19:15

Tennis à Bercy: Nalbandian surclasse Nadal en finale

Par Samuel Pétrequin


Sur un nuage pendant son séjour parisien, l'Argentin David Nalbandian a encore tutoyé les sommets dimanche pour infliger une correction au numéro deux mondial Rafael Nadal, 6-4, 6-0 en finale du tournoi Masters Series de Bercy.



Nalbandian a livré le match parfait et expédié l'Espagnol en 69 minutes seulement après avoir gratifié le public de quelques coups merveilleux. L'Argentin s'est montré le plus fort du fond du court et a remporté la bataille tactique grâce à sa puissance et la précision de ses débordements.

Nadal a encaissé neuf jeux d'affilée après avoir mené 4-3 dans la première manche. Il n'a réussi que cinq coups gagnants, contre 25 pour son adversaire, et n'a marqué que 17% des points joués sur sa deuxième balle de service.

"Nalbandian a mieux joué que moi et je n'ai pas pu faire de mon mieux", a commenté Nadal, triple vainqueur à Roland-Garros et battu pour la première fois de sa carrière à Paris en 26 matches. "Il faut juste le féliciter."

Nadal n'avait plus encaissé de 6-0 depuis sa finale perdue contre Roger Federer à Hambourg le 20 mai dernier.

Au terme d'un match à sens unique, Nalbandian a gagné son deuxième Masters Series consécutif après sa victoire à Madrid il y a 15 jours. Il a également signé son deuxième succès d'affilée face à l'Espagnol, qu'il avait sèchement battu 6-1, 6-2 en quarts de finale à Madrid.

"Je reviendrai à Roland-Garros l'année prochaine en espérant vous montrer la même chose que cette semaine", a commenté l'Argentin, auteur du premier doublé Madrid-Bercy depuis Marat Safin en 2004. "J'ai été blessé pendant la première partie de la saison. Ça n'a pas été facile pour moi de revenir. La différence c'est que maintenant je suis en bonne santé."

Avant sa victoire à Madrid, Nalbandian, handicapé cette saison par des blessures au dos et au genou, n'avait atteint qu'une seule fois les quarts de finale en 15 tournois disputés. L'Argentin, 9e du classement de l'ATP Race grâce à sa victoire, ne participera pas à la Masters Cup de Shanghai, qui réunira les huit meilleurs du monde à partir du 11 novembre. Il pourrait toutefois se rendre en Chine s'il accepte de jouer les remplaçants.

Dans la première manche, Nalbandian s'est procuré deux balles de break dans le neuvième jeu, quand Nadal a expédié un coup droit dans le couloir.

A 15-40, profitant d'une deuxième balle très faible de son adversaire, le joueur de Cordoba a saisi sa chance et fait le break d'un retour de coup droit gagnant long de ligne. A 5-4 sur son service, Nalbandian a ensuite conclu la manche sur un jeu blanc, après 41 minutes de jeu.

"J'étais un peu nerveux au début, mais dès que j'ai fait le break j'ai commencé à faire des coups gagnants", a résumé Nalbandian.

L'Argentin s'est procuré deux nouvelles balles de break à l'entame de la deuxième manche. Il a gâché la première d'un revers dans le filet mais l'ancien finaliste de Wimbledon a ensuite débordé Nadal du fond du court en coup droit pour venir conclure magistralement à la volée.

Après avoir mené 40-0 dans le troisième jeu, Nadal s'est laissé rejoindre et a finalement cédé son service pour la deuxième fois du set sur une double faute pour se retrouver mené 3-0.

Survolant les débats, Nalbandian a de nouveau breaké Nadal pour se détacher 5-0 avant de conclure sur un jeu blanc.

A Bercy, Nalbandian a également battu le numéro un mondial Roger Federer au troisième tour. A Madrid le mois dernier, il s'était offert les trois meilleurs joueurs du monde, Nadal, Novak Djokovic et le numéro un mondial suisse en finale. Interrogé sur ses capacités à devenir numéro un mondial à l'avenir, l'Argentin de 25 ans a rappelé la difficulté de la tâche.

"Pour faire ça, il faut savoir jouer à ce niveau toute l'année", a-t-il expliqué. "Il faut le faire sur terre battue, à Wimbledon, en indoor... pour l'instant, il n'y a que Roger qui le fait, et il le fait depuis quatre ans."

H.V/YahooNews










Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn