Sommaire
Sport
12/11/2007 - 17:38

Tennis: la défaite que l'on n'attendait pas

La défaite 3-6 7-6 7-5 concédée par Roger Federer devant Fernando Gonzalez lors de son premier match de la Masters-Cup de Shanghaï fera date. C'est la première fois qu'il s'incline devant le Chilien en onze rencontres. La première, aussi, qu'il essuye dans le cadre du Round-Robin d'un Masters depuis 2003.



Roger Federer (re)découvre également le lot qui est le quotidien d'une grande partie des joueurs de tennis: perdre deux matches de suite, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le printemps... 2003. Le Bâlois restait, faut-il l rappeler, sur une défaite avant de se rendre en Chine avec ce huitième de finale perdu à Paris-Bercy devant sa "bête noire" David Nalbandian.

Fernando Gonzalez était, avant ce match, à mille lieux de présenter le même profil que Nalbandian. Le Chilien n'avait gagné que deux sets en dix rencontres contre Federer. A Shanghaï, il semblait mûr pour s'incliner en deux manches. Mené 3-0 après moins de sept minutes de jeu, il ne devait pas marquer plus de dix points à la relance sur les dix premiers jeux de service de Federer.

Mercredi, Roger Federer affrontera lors de son deuxième match Nikolay Davydenko. Le Russe s'est incliné en trois sets, 6-3 4-6 6-2, devant Andy Roddick. Encore gêné par des douleurs à son épaule, il a eu le mérite de gagner le droit de disputer un troisième set alors qu'il fut mené 6-3 4-3 service Roddick... Le dos au mur, il a alors lâché tous ses coups pour gagner quatre jeux d'affilée. Mais il n'a pas eu la moindre chance dans le dernier set, parfaitement maîtrisé par un Roddick à nouveau "zen".

Ce match sera un quitte ou double pour les deux hommes. Le perdant n'aura pratiquement aucune chance de se qualifier pour les demi-finales.

Nicolas Maury









Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest