Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
18/07/2008 - 10:45

Tour de France: Ricco présenté au procureur

LAVELANET- Le coureur italien Riccardo Ricco, convaincu de dopage sur le Tour de France, sera présenté au parquet vendredi à 15H00 (13H00 GMT), a indiqué le procureur de la République de Foix Antoine Lero.



Ricco, vainqueur de deux étapes de montagne (Super-Besse, Bagnères-de-Bigorre) et l'une des attractions de la course, a été contrôlé positif à l'EPO lors du contre-la-montre de Cholet, 4e étape du Tour, le 8 juillet, par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

Interpellé jeudi vers 12H50 quelques minutes avant le départ de la 12e étape Lavelanet-Narbonne, le coureur italien devrait rester en garde à vue à la gendarmerie de Mirepoix (Ariège) jusqu'à vendredi matin puis être présenté au parquet.

L'autobus de l'équipe Saunier-Duval a ensuite été "appréhendé par les gendarmes" peu avant 17H30 hors du département de l'Ariège, a indiqué M. Leroy.

De plus l'hôtel où était logée l'équipe à Ussat-les-Bains, au sud-est de Foix, a été perquisitionné, a constaté un photographe de l'AFP.

Dans le milieu cycliste, des soupçons de dopage organisé pèsent sur l'équipe espagnole, comme l'a laissé entendre de manière explicite le directeur du Tour Christian Prudhomme.

"J'ai trouvé la supériorité des deux coureurs (de Saunier Duval Piepoli et Cobo) écrasante à Hautacam, ça c'est sûr'' a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

"J'ai assurément le sentiment que (le) manager (de Saunier Duval Mauro Gianetti) n'est pas un parangon de vertu. Je ne pense pas que j'aurai une opinion différente sur la personne en question dans trois mois ou dans cinq ans", a-t-il ajouté.

Déjà la domination écrasante de cette équipe lors du Tour du Pays Basque en 2007 avait soulevé des interrogations dans le peloton.

Du côté des coureurs et des manageurs d'équipe, choqués, les réactions oscillaient entre la colère et la satisfaction de voir un tricheur puni.

Le contrôle positif de Ricco est le troisième dans le Tour 2008 après ceux des Espagnols Manuel Beltran (Liquigas) et Moises Duenas (Barloworld), tous deux déclarés positifs à l'EPO, mais qui n'étaient que des seconds couteaux, contrairement à l'Italien, leader de sa formation.

Avec ce scandale, le Tour, supposé être --une nouvelle fois-- celui du "renouveau", replonge dans les tristes scénarios des années passées.

Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces