Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Art et Culture
08/07/2007 - 12:58

Triomphe d'Orféo au Festival d'Aix

Orfeo, ce n'est pas seulement un opéra sur la fragilité du bonheur et l'enchantement de la musique. L'oeuvre, initiatrice du genre, peut se lire autrement. Orféo se retourne et perd Euridyce à jamais: sa force isolée n'aura pas triomphé des puissances manifestes. Orféo est au programme du Festival d'Aix en Provence.



L'Opéra

C'est incontestablement l'Orfeo de Monteverdi, cette "fable en musique" du début du XVII° siècle, qui est le premier chef-d'oeuvre et a fondé le genre musical.

Longtemps confinée au rôle de simple vecteur lyrique, la musique, avec Monteverdi, s'est vue accorder une autre dimension. Elle régulait la force des paroles, leur imprimait une charge émotionnelle, les drapait de douceur ou d'aigreur au gré des couplets. Ce n'était plus de simples notes d'accompagnement.

Ce n'est pas un hasard si le sujet du premier opéra de Monteverdi fut le légendaire musicien de Mythologie, Orfeo en italien, Orphée en français, dont les chants sublimes lui permettaient de séduire les monstres infernaux et de faire quitter à sa douce Eurydice ces sombres demeures.

Orphée apprend qu'Eurydice est morte: ''Tu es morte, ma vie, et je respire encore?'' Il décide d'aller aux Enfers pour la sauver .
Proserpine, la reine des Enfers, touchée par la musique d'Orphée, convainc le roi Pluton de laisser partir Eurydice. Pluton acquiesce sous une condition: Orphée ne doit pas se retourner pendant qu'Eurydice le suit sur le chemin du retour à la lumière et à la vie. Il part, Eurydice le suit, mais doutant, il se retourne et voit sa femme disparaître.

Orféo au Festival d'Aix
Orféo au Festival d'Aix

Pourquoi Orféo s'est-il retourné?

Dans ce combat singulier, qui oppose Orféo à Pluton, on lit également:

  • La désobéissance aux puissances diaboliques: tentation de la rébellion;
  • Le désaveu de soi dans la victoire: la rage de vaincre abandonne Orféo et laisse place au doute;
  • Faire cesser le supplice né du doute même au prix de son désir le plus cher;
  • L'immuabilité de l'ordre établi: la puissance spontanée née du chant ne triomphera pas de la puissance institutionnelle du Mal.
  • Que ne s'est-il adressé à Dieu pour lutter contre le diable?

Orféo s'est retourné: il a confiné l'Homme, Monteverdi et les artistes dans leur défaite singulière.

G. D. D.










Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn