Sommaire
Art et Culture
24/10/2008 - 19:06

Trois siècles de bronze français au musée du Louvre

Louvre- Trois siècles de bronze français, de la Renaissance au Siècle des lumières, sont évoqués au musée du Louvre dans la première exposition de cette ampleur jamais réalisée sur le sujet, fruit d'une recherche scientifique internationale d'une dizaine d'années.



"Bronzes français, de la Renaissance au Siècle des lumières" (24 octobre - 19 janvier 2009) rassemble près de 150 sculptures venant notamment de prêts exceptionnels des collections royales anglaises et des musées de Dresde, aux côtés des riches collections du musée du Louvre et de Versailles.



Le parcours, chronologique, démarre à Barthélemy Prieur (1536-1611) qui outre ses portraits en bronze d'Henri IV ou de Marie de Médicis, lance le goût en France du petit bronze décoratif, avec des scènes de genres - "Paysanne trayant une vache" - que l'on croyait jusqu'à présent flamandes.
Les grands noms de la sculpture française - Goujon, Girardon, Michel Anguier, Houdon - sont déclinés à travers l'histoire de ces trois siècles de bronze et son utilisation pour le portrait royal, les monuments, le bronze décoratif, le décor de tombeau, etc.


L'exposition présente la particularité de s'intégrer par endroits dans les collections permanentes, permettant ainsi au visiteur de comparer le bronze aux marbres de l'époque.
Le bronze français, "contrairement à l'italien ou au germanique, a été très peu étudié", indiquent à la presse les commissaires de l'exposition Geneviève Bresc-Bautier et Guilhem Scherf.
Un groupe de recherche international, avec des spécialistes français, anglais et allemands, s'est mis en place en 2000, sillonnant tous les grands musées du monde pour y examiner les oeuvres françaises.
L'exposition, qui se rendra ensuite chez ses partenaires du Metropolitan Museum of Art de New York (23 février - 24 mai) puis du Getty Museum de Los Angeles (30 juin - 27 septembre), est le fruit de cette recherche.


De nouvelles attributions d'oeuvres jusque là anonymes ou mal attribuées sont ainsi proposées, des restaurations ont été effectuées pour l'occasion. Le catalogue de l'exposition, qui détaille ces recherches, devient ainsi un livre de référence.


Au delà de la recherche scientifique, le visiteur peut pour de nombreuses pièces les contempler pour la première fois, soit qu'elles soient non visibles au château de Windsor, soit qu'elles soient juchées en haut de colonnes.


(tlj sauf le mardi de 9h00 à 18h00, nocturnes jusqu'à 22h00 les mercredi et vendredi. Accessible avec le billet des collections permanentes. Catalogue : 480 pages. Somogy/Musée du Louvre Editions, 39 euros.






Source: Yahoo News


Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn