Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
17/12/2007 - 21:06

UE: Greenpeace bloque l'entrée du Conseil européen à Bruxelles

UE - Environ deux cents militants du mouvement Greenpeace ont bloqué lundi matin l'entrée des bâtiments du Conseil européen à Bruxelles à l'aide de barrières et d'un mur de parpaings, pour protester contre la pêche excessive dans les eaux européennes, a constaté l'AFP.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le bâtiment du Conseil à Bruxelles est le lieu où se déroulent les réunions ministérielles de l'Union européenne, ainsi que les sommets des dirigeants européens plusieurs fois par an.

Devant les sept entrées de l'immeuble, où devaient se retrouver dans la journée les ministres européens de l'Agriculture et de la Pêche, les manifestants ont déroulé de grandes banderoles jaunes appelant en anglais à l'arrêt de la pêche en Europe : "Fermez en attendant le rétablissement des stocks de poisson !"

Ils ont bloqué les différentes issues en y installant de grande barrières grillagées de chantier, recouvertes de filets de pêche. Devant l'entrée principale, les protestataires ont bâti avec du ciment un mur de blocs de parpaing de 20 mètres de large et de presque 2,5 mètres de hauteur.

La police a commencé à intervenir vers 08H30 GMT pour dégager certaines issues en interpellant une trentaine de militants de Greenpeace, qui ont été assis par terre, les uns derrière les autres et les mains attachées, a constaté l'AFP.

Les ministres de l'Agriculture et de la Pêche sont réunis en principe jusqu'à mercredi. Ils doivent à cette occasion se répartir comme chaque année les quotas de pêche annuels 2008 de pêche par espèce et par pays dans l'UE.

"Cette politique suivie depuis un quart de siècle est un échec absolu, on l'a vu avec l'anchois, le cabillaud et maintenant le thon rouge", trois espèces surpêchées qui se sont raréfiées ces dernières années, obligeant à mettre en place des programmes de protection, a indiqué un responsable de Greenpeace, François Chartier.

Greenpeace demande que les ministres européens de l'Environnement, du fait de leur responsabilité pour la protection de la biodiversité, soient associés aux discussions de leurs collègues de la pêche.

"L'incompétence du conseil de la pêche vide les océans", affirme un tract de Greenpeace. "Nous pêchons tout simplement trop. Les gouvernements envoient en mer trop de bateaux capturer des poissons qui ne sont plus assez nombreux", ajoute-t-il.

© 2007 AFP

R.S/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo