Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
L'Economie en temps réel et en continu
21/06/2007 - 11:01

UMP: J.P Raffarin désavoue la TVA sociale de Sarkozy

Il fait 'le pronostic' que la TVA sociale pèsera sur le pouvoir d'achat


Jean-Pierre Raffarin a fait aujourd'hui "le pronostic" que la TVA sociale portera atteinte au pouvoir d'achat et que "dans ces conditions, il est probable qu'il n'y ait pas de majorité parlementaire" pour l'instaurer.
"Pour moi, la TVA sociale, probablement, portera atteinte au pouvoir d'achat des Français, ce qui me fait dire que, dans ces conditions, il est probable qu'il n'y ait pas de majorité parlementaire pour la TVA sociale", a-t-il déclaré sur Canal+.



UMP: J.P Raffarin désavoue la TVA sociale de Sarkozy

L'ancien Premier ministre a précisé ne pas voir "comment on risque d'avoir un pouvoir d'achat protégé avec une TVA qui augmenterait".

Selon lui, tout dépendra de "l'expérimentation" promise par le président Nicolas Sarkozy.

"Il n'y aura pas suffisamment de députés et de sénateurs pour la TVA sociale si elle porte atteinte au pouvoir d'achat des Français, ce qui est mon pronostic", a-t-il dit, avant d'ajouter: "aujourd'hui la majorité n'est pas acquise".

Interrogé sur les modalités de l'expérimentation, M. Raffarin a indiqué qu'elle devrait porter sur "un type de produits" pour lequel il y a des importations, citant le textile ou l'automobile.

Le sénateur de la Vienne a ajouté qu'il n'avait "aucune information" sur le montant de l'augmentation du taux de TVA.

Mercredi devant les parlementaires de la majorité présidentielle, Nicolas Sarkozy a confirmé que la TVA sociale serait expérimentée. "Si cette expérimentation est réussie, nous ferons une généralisation", a déclaré le chef de l'Etat.

"Si la TVA sociale n'est pas efficace contre les délocalisations, si la TVA sociale n'est pas bonne pour l'emploi et le pouvoir d'achat, eh bien, on ne fera pas la TVA sociale", a-t-il expliqué.

Ce projet consiste à basculer une partie du financement de la Sécurité sociale des entreprises vers les ménages, via une baisse des cotisations patronales et une hausse simultanée de la TVA.

SD/Source Web









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn