Quantcast
Sommaire
Humeurs - Rumeurs
17/01/2021 - 13:42

Un Ghanéen séropositif abandonné par une église et l'hôpital

Triste réalité au Ghana. Abraham, père de famille de quatre enfants, s'est vu refuser l'accès à plusieurs hôpitaux et églises, car il était séropositif au VIH. Nana Akwasi Addo, rédacteur en chef d'une radio ghanéenne raconte l'histoire du malheureux homme.



Les faits se déroulent au Ghana. Un père de famille originaire de Somaya dans la région orientale du pays s’est retrouvé dans la rue après que tout son entourage lui a tourné le dos à cause de sa maladie. L’information provient de Nana Alessia Addo, rédacteur en chef de Pink Radio. Selon ses déclarations, il aurait été informé qu’un homme originaire de Somaya a été abandonné inconscient dans la rue par son entourage parce qu’il était testé positif au VIH/SIDA. 
«On m’a dit que quelqu’un était inconscient à côté d’un bâtiment d’une église. J’ai demandé à avoir quelques minutes pour m’occuper de la situation ». confiait M. Akwasi.
Selon les informations, l’homme était venu dans les locaux de l’Église apostolique locale dans l’espoir de prier avec les fidèles, mais qu’il s’était vu refuser l’accès. Il est rapporté qu’Abraham flânait depuis lors, les résidents qui l’ont trouvé ont demandé s’il pouvait retrouver sa famille, mais tous les contacts qu’il a donnés n’ont pas donné de suite favorable.

L’homme de média témoigne sur les lieux qu’ils ont dû attendre plusieurs heures l’ambulance qu’ils ont appelé pour le transport de M. Abraham.
« Sur les lieux, en attendant l’ambulance qui n’est jamais venue après l’appel, nous avons frappé à la porte du pasteur. À notre grande surprise, ce pasteur nous a dit qu’il n’avait aucune raison de prendre soin d’Abraham même s’il flânait dans les locaux de son église » se souvient-il.

L’ambulance est arrivée tard, le patient est donc conduit dans un établissement de santé où il sera également rejeté. « Il est sorti juste après quelques heures alors que son état était critique, j’ai visité les postes de police, ils m’ont dit que je devais le laisser au centre de santé là-bas, les infirmières de l’établissement m’ont également ordonné de l’amener au poste de police. J’ai appelé la ligne d’urgence de la police, mais je n’ai pas eu de réponse appropriée ».

M. Nana Akwasi Addo lance par ce fait un appel aux autorités compétentes pour la prise en charge de M. Abraham.

Frank Robin



Lu 132 fois






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest