Sommaire
France
10/09/2015 - 22:58

Un agriculteur obtient la condamnation de Monsanto pour la toxicité d'un herbicide

Le groupe Monsanto, géant américain des pesticides et des semences génétiquement modifiées, a été condamné jeudi en appel à Lyon pour l'intoxication d'un agriculteur français avec un herbicide pour le maïs, le Lasso. L'agriculteur ayant obtenu gain de cause souffre de graves troubles neurologiques. Il déclare se battre pour faire reconnaître en France la toxicité de ce pesticide. Revue de presse:



Un agriculteur obtient la condamnation de Monsanto pour la toxicité d'un herbicide
Monsanto condamné en appel pour la toxicité d'un herbicide
Jean-Daniel Bretzner, avocat de Monsanto, a déclaré à Reuters que l'entreprise allait se pourvoir en cassation contre un arrêt selon lui "pas convaincant" et comportant des "erreurs". Il estime que la question de savoir si un préjudice peut être invoqué par le céréalier n'a pas encore été plaidée.
Le Lasso est interdit de vente en France depuis 2007. Son retrait du marché était intervenu précédemment dans plusieurs pays, comme le Canada, la Belgique ou la Grande-Bretagne.
Le 27 avril 2004, Paul François, qui exploite 400 hectares de cultures de céréales en Charente, cherchait à vérifier le contenu de sa cuve d'épandage lorsqu'il a inhalé les émanations d'herbicide qui s'en échappaient.
Le céréalier avait souffert de malaises, de vertiges, de bégaiements et de divers troubles pendant plusieurs mois avant qu'on identifie la présence de chlorobenzène, un produit inscrit au tableau des maladies professionnelles, dans ses urines et ses cheveux, signe de son intoxication au Lasso. (Reuters via Yahoo news)

Agriculture et handicap
Selon l'Observatoire Régional des Difficultés en Agriculture en Languedoc Roussillon, on  recense, dans cette,  514 000  non-salariés  agricoles ayant cotisé à l’assurance maladie en 2008, dans  les  activités  de  cultures  et  d’élevage, terrestres  et  maritimes,  en  tant  que  chefs d’exploitation, conjoint collaborateurs, conjoints participants ou aide familiale.
On  dénombre  environ  12  000  non  salariés agricoles  touchés  par  un  handicap,  soit  2,4% de la population concernée. 7000 d'entre eux souffrent d'un handicap compris entre 10 et 65%. Le  métier,  et  les  conditions  de  travail  des exploitants  agricoles,  ne  représentent  pas  le principal  motif  de  handicap.  Les  accidents  de travail    et    les    maladies    professionnelles représentent 45% des causes de handicap.
En  tenant  compte  de  la  représentativité  des secteurs  d’activité,  le  service  Santé  Sécurité au   Travail   de   la   MSA   considère   que   les secteurs  les  plus  à  risques  sont  par  ordre décroissant:  
- les cultures spécialisées (maraîchage, horticulture et arboriculture fruitière),  
- les systèmes Culture-Elevage non spécialisés,
- la viticulture.
(orda-lr.org/)

Mamère: "Il faudra beaucoup de procès gagnés pour que Monsanto recule"
Cette condamnation intervient après la récente montée au front de Ségolène Royal contre l'herbicide-phare de Monsanto, le Round-up, dont elle a annoncé l'interdiction de la vente en libre-service aux particuliers. … Il faudrait l'interdire pour les particuliers comme pour les agriculteurs ?
Bien sûr. Il y a aujourd'hui des combats judiciaires qui sont menés par des riverains des vignobles dans lesquels on procède à l'épandage des pesticides. Sachez que dans ma région, le nombre de cancers du cerveau est 3,5 fois supérieur à la moyenne nationale. (metronews.fr)

 

Henri Vario-Nouioua










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn