Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
03/07/2007 - 23:59

Un bébé né d'un ovocyte congelé

Au nom de l'aide médicale à la procréation

Une petite fille est née à Montréal (Canada), issue d'une grossesse induite par fécondation d'un ovocyte congelé. La version officielle des laboratoires de recherche: lutter contre la stérilité, conserver des ovocytes pour l'avenir dans l'éventualité de radio ou chimiothérapie.



Un bébé né d'un ovocyte congelé

Envisagée comme une méthode fiable pour résoudre certains problèmes de fertilité, la fécondation à partir d'ovocytes congelés est encore rare puis qu'on ne compte que moins de 150 naissances dans le monde. Mais un récent progrès suscite l'espoir.

Une petite fille est née à Montréal (Canada) issue d'une grossesse induite par ce type de fécondation.

Une équipe de chercheurs canadiens a réalisé l'étude suivante: 296 ovocytes au total ont été prélevés, dont 290 n'étaient pas matures. Ces derniers ont été ensuite été portés à maturité en laboratoire durant 24 à 48 heures, puis 215 ont été congelés par vitrification et conservés ainsi pendant quelques mois. 148 se sont avérés viables après décongélation et ont été fécondés par injection intracytoplasmique de sperme. 64 embryons ont été transférés chez les 20 femmes et quatre grossesses réussies ont été obtenues.
Trois autres grossesses du même type se poursuivent normalement.

Infos sur la Vitrification:


Nous avons commencé en 1995 la vitrification d’embryons en utilisant la minipaillette de 250=l. En 2000, nous avons développé avec le Dr Wilhem un système de support des embryons permettant de les refroidir à des vitesses extrêmement élevées. Appelé « hemi-straw », ce système permet d’obtenir des résultats acceptables en termes de survie embryonnaire et de grossesses. Par contre, avant l’introduction de ce support dans une paillette de contention, les embryons sont en contact direct avec l’azote liquide ce qui pose un vrai problème d’asepsie. En conséquence, nous avons voulu développer un système de support et de contention des embryons totalement aseptique, et c’est avec Cryo Bio System que nous avons élaboré le Kit de Vitrification Haute Sécurité VHS.
Source: Cryobiosystem-imv.com/site_francais/PMA/customerProfileHSVKitf.pdf . Voir aussi Cryobiosystem-imv.com/site_francais/PMA/prodvit1_pma.asp)

Sur la congélation des embryons:


Lorsque le nombre d'embryons obtenus en FIV est supérieur au nombre d'embryons transférés, il est possible de congeler les embryons surnuméraires de bonne qualité pour un transfert ultérieur. Cette congélation ne se fait qu'avec l'accord préalable du couple.
Si le couple n'a pas obtenu de grossesse après le transfert des embryons frais, ou si le couple désire une nouvelle grossesse après l'accouchement, on procédera alors à une décongélation des embryons et au transfert des embryons qui auront repris leur croissance après la décongélation.
Source: imr-marseille.com/congelation_embryon.htm

En Chine, le 15/02/06:


Un bébé conçu in vitro après 3 congélations différentes est né en Chine à Pékin. L'hôpital a assuré qu'il se portait bien.
Ce bébé est issu d'un ovule congelé pendant 17 mois et de sperme congelé. L'embryon conçu a été congelé à son tour, puis après décongélation, placé dans l'utérus de la mère.
Le but de cette "conception réfrigérée" est la recherche sur la congélation des ovules, afin de pouvoir conserver des ovocytes pour l'avenir, par exemple avant une radiothérapie ou une chimiothérapie.
Ce bébé "3 congélations" serait le deuxième au monde, d'après le quotidien Beijing Daily.
Source: Genethique.org/revues/revues/2006/fevrier/20060217.2.asp


Sylvie Delhaye







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK
Petites annonces