Sommaire
France
16/02/2007 - 17:02

Un canadien immigré en France

Choc économico-culturel, l'exemple français a de quoi interpeler le canadien que je suis.

Depuis Charles de Gaulle, la France est devenue un exception mondiale, et l'expression "exception française"en dit long. La France à toujours pris en considération l'humain, le social. Et quelle belle idée, dans la théorie.
Dans la pratique, les trente glorieuses ont permis à ce système unique de fonctionner car il collait à la réalité sociale de l'époque : la part de la population active était suffisament grande pour prendre en charge chômeurs et retraités.
La révolution technologique des années quatre-vingt fut un tournant mortel pour ce système.
En l'espace de vingt-six ans, le monde à radicalement changé grâce notamment à Internet, aux technologies sans fil ou encore à la rapidité accrue de l'information.
Vingt-six ans! Le temps seulement d'une génération.
Si l'exception française à longtemps fasciné les pays étrangers, ça ne peut plus être le cas.
Ce système, si gratifiant, s'est transformé en un système qui pousse à l'échec et qui accroit les inégalités sociales. Quel paradoxe!
Le système français n'est plus le symbole d'un système social idéal mais bien l'exemple de ce qu'il ne faut plus faire; ainsi l'exception française n'a plus de connotation positive, elle ne véhicule plus que la seule idée d'un qui n'est plus possible de suivre.
Le monde à tourné, mais sans la France. Son modèle social doit s'adapter.
Le français, si prompt à refuser toutes réformes des acquis obtenus depuis 1965, va devoir se remettre en cause, car aujourd'hui, les épaules des actifs ne sont plus assez large pour supporter le poids de la forte augmentation des chômeurs en plus de celui du papyboom.
La vision sociale de Charles de Gaulle n'est pas, pour autant, mort. Mais il est à adapter avec la réalité économique actuelle. Car, sur cette lancée, la France va droit dans le mur.

Comme notre vision économique nord-américaine est différente! Ce serait plutôt l'opposé, les affres du libéralisme. Pourquoi ne pas envisager un système entre le modèle social français et la tendance libérale qu'à pris le monde entier aujourd'hui?
Qu'on le veuille ou non, le capitalisme apparait comme le système qui fonctionne aujourd'hui, comme le montrent des pays émergents qui choisissent cette voie économique pour se développer (la Chine ou l'Inde par exemple).
Le chemin sera long, il faudra faire le deuil des institutions actuelles pour être en mesure de pouvoir accepter le changement, mais, si tant est que le changement soit mauvais, ce sera un mal nécessaire.



Ludovic Clermont









Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn